Fayence: Station essence et lavage près de la maternelle la Colombe (suite)

 

Irène Geay a envoyé ce texte à Var Matin en demandant sa publication. Sera-t-elle entendue?

Irène Geay seule conseillère municipale d’opposition à siéger depuis 2014, monte au créneau sur ce projet : 

Je demande au maire d’appliquer le « Principe de Précaution » et de retirer le projet de station essence autonome 24/24 près de la maternelle la Colombe

«Alertée par des parents et riverains du projet,  j’intervenais lors du dernier conseil municipal du 29 mai en «questions diverses» pour demander au maire Jean Luc Fabre des explications sur le permis de construire qu’il avait accordé le 22 mai pour une station essence près de la maternelle la Colombe.Sa réponse était sans équivoque affirmant que « ce projet était bon pour la commune, et surtout pour.. éviter aux véhicules municipaux de faire trop de kilomètres »..(sic) 

Implication de l’opposante principale :

«Le PC est en mairie depuis le 28/12/2017. Depuis, le maire a écrit 6 éditions de sa « lettre mensuelle », et convoqué 5 conseils municipaux. A aucun moment il n’a parlé de ce projet !Omerta totale ! Quand on est fier d’une idée, on en parle non ? que nous cache ce projet ? Personne ne s’oppose à la création d’une station essence aux normes sur Fayence (celle de Pélassy devant fermer en 2020 à cause de nouvelles normes impossibles à réaliser) mais pas à n’importe quel prix ! en l’occurrence pas ici, pas au prix de la santé et de la sécurité de nos enfants, voir des riverains ! »

Un groupe s’est constitué surfacebookrejoint par 1300 personnes en moins d’une semaine, composé de parents et futurs parents de la maternelle, des riverains, mais aussi parents ou futurs parents du collège habitants d’autres communes et des fayençois inquiets et solidaires.

« Nous avons trouvé de nombreux articles sur le danger lié à la pollution due au stations essence parmi lesquelles un courrier publié au JO du Sénat le 06/10/2005 du « Ministère de l’écologie et du développement durable » concernant les cancers de l’enfant : Elle met en évidence la relation entre la proximité des habitations ou école des enfants atteints de leucémie et la présence de station-service ou garages. On trouve également plusieurs cas récents d’incendies de station essence proches d’établissements scolaires avec des projections à 400 mètres(Le Dauphiné 19/06/2017). Persuadée qu’il fallait faire annuler ce projet ici, j’ai travaillé avec quelques personnes sur l’étude PCet j’ai rencontré de belles compétences. Nous avons décidé de lancer un recours « à grande échelle », avec un courrier personnalisable envoyé en recommandé au maire par près de 50 fayençois à ce jour, avec copie au pétitionnaire du PC au titre de la « procédure de recours amiable ».

 

Ce que dit le recours amiable :

Voici le texte de la lettre « Recours amiable » rédigé par Irène Geay à l’attention du maire de Fayence

 

Outre le fait que l’affichage du PC du 30 mai était incomplet donc illégal (photo 1), nous avons relevé de nombreux points car ce projet :

  • affectera directement la santé et la sécurité des enfants de l’Ecole maternelle la Colombe qui jouxte le terrain d’implantation de ce projet (de nombreuses études le prouvent)
  • affectera directement les conditions de jouissance, de tranquillité et de sécurité des habitants du lotissement qui jouxte le terrain d’implantation de ce projet générant de nombreuses nuisances.
  • affectera directement la sécurité de la circulation des véhicules, des 2 roues et des piétons aux abords du giratoire de la RD563 desservant l’école maternelle la Colombe, le collège Marie Mauron, le gymnase intercommunal et le stade de football intercommunal.
  • Ce permis comporte de nombreux éléments en contradiction avec le PLU de Fayence approuvé le 2 mai 2017 (par exemple pas de nouvelle sortie sur la RD 563) ainsi que des éléments en contradiction avec le RLP de Fayence approuvé le 26 juin 2013.

 

L’Adéfa entre en jeu !

Très vite, Irène Geay a pris contact avec Patrick Schreiber, président de l’Adéfa (association de défense des fayençois agréée urbanisme par la Préfecture) qui a actionné ses relations avec le maire et le propriétaire du Super U Sébastien Prou (dont l’Adefa avait fait tomber le projet de déménagement en 2009 près du centre de vol à voile). Il semblerait que l’idée de ce lieu d’implantation vienne d’ailleurs du maire lui-même…(l’Adéfa a par ailleurs déjà attaqué le PLU…)Patrick Schreiber confirme que Messieurs Marc et Sébastien Prou (père et fils) sont à l’écoute et que l’on peut discuter avec eux.

                           

Un autre lieu possible ?

Dans le PLU approuvé le 2 mai 2017, une ZAC est définie RD563 juste après les 4 chemins en direction de St Paul en Forêt. Au point 5 « Orientation Aménagement » la municipalité vante l’implantation de cette Z.A.C en présentant le contexte et les principaux enjeux (qui correspondent bien à l’éventuelle implantation d'une station d'essence), d'ailleurs encouragé par un courrier de la C.C.I. du Var, en date du 7 octobre 2016, adressé au Maire de Fayence.

 

Issue favorable en vue !

Irène Geay a eu personnellement Sébastien Prou au téléphone il y a quelques heures. « Il comprend parfaitement l’inquiétude des Fayençois et n’a pas l’intention d’aller contre l’avis des habitants ni de se mettre à dos une partie de la population.Je lui ai rappelé que nous nous connaissons depuis longtemps et que je considère Super U comme un bon partenaire car engagé dans l’aide aux associations locales ; mais les opposants sont nombreux et il serait sage d’en tenir compte. Il m’a promis de réfléchir à une autre solution et devrait communiquer dans la semaine à ce sujet. Sinon les nombreux opposants iront jusqu’au préfet avec une pétition qui récolte déjà plus de 1000 signatures et même jusqu’au boycott de l’enseigne !

 

La conseillère municipale penserait elle à l’avenir ?

« Le point très positif dans cette histoire c’est l’immensemobilisation et solidarité qu’elle a généré. C’est une sorte de « démocratie participative » (malheureusement après coup car le maire aurait dû communiquer beaucoup plus tôt sur ce projet)… d’une partie des fayençois et des habitants du pays de Fayence. C’est très encourageant pour la suite »dit-elle

Elle se dit inquiète pour Fayence : « En moins d’un an, le foyer logement La Roque qui accueille nos personnes âgées, sous traite les repas et a même failli fermer pour des problèmes connus depuis des années, car JL Fabre est tout de même aux manettes depuis 2008… même la directrice vient de démissionner ! Cette année le Smash snack piscine a fermé (en liquidation) de même que le Foyer des campagne(retraite de Lili) bar emblématique de la place du village ! Nous en savons les raison, mais ce n’est pas APRES qu’il faut agir, mais en amont ! c’est l’anticipation et une vision de l’avenir qui n’existent pas dans la gestion actuelle du village ! notre village se meurt(biensur là on arrive en plein période touristique… mais d’octobre à mai ?) Le maire ne fait pas de prévention ! et cerise sur le gâteau, maintenant il nous propose une station essence autonome contre l’école maternelle ! Je me dis qu’on a encore du soucis à se faire pour les presque 2 ans qui restent ! » 

Penserait elle déjà aux municipales de 2020 ? 

Plus:

  1. Rappel billet précédent
  2. page groupe facebook des opposants à cette station essence