A propos d'un parc d'éoliennes en baie de Saint-Brieuc Réponse à Michel Urtaca

Une de mes amies FB a relayé sur sa page FB (lien)  un  article du site bretagne-bretons.fr  s'opposant à la construction d'un parc de 62 éoliennes en baie de Saint-Brieuc

 

 

Michel Urtaca  joint sa voix à l'opposition en arguant de la non rentabilité de l'éolien.

" ... Le coût carbone de la construction d'une éolienne ne sera jamais compensé par sa production et en plus lorsqu'il n'y a pas de vent : il faut les faire tourner à l'electrique pour des questions de maintenance ... L'éolien ne sauvera pas la planète : malheureusement : c'est un lobby très puissant avec bcp de politiques écolos à la tête de ces entreprises qui vendent du rêve très cher et qui se remplissent les poches grace au vent !!!! "

 

Voici ma réponse:

 

Cher Michel; c'est trop vite dit cela, relayant les anti éoliens  dans un contexte "hors changement climatique" et hors "covid19" nouveau. D'abord sur la rentabilité: quelles données?. une éolienne terrestre 2.5MW 25% de 8760 heures  égale 5475MWh de fonctionnement à pleine puissance de 2.5mW. Tout dépend du prix de vente de ces mWh et d'une taxe carbone;  et aussi du coût de construction de cette éolienne (terrestre ou maritime ça change). Disons pour 80€/mWh 438k€/an de recettes pour un investissement de #3M€. Pour ce prix de vente à 80€/mWh la rentabilité  en TRI est de 11% sur 20 ans (mon calcul à ta dispo). Mais le problème n'est pas là; et à la limite on s'en fiche; toute production nécessite un investissement en capital c'est à dire épargne. Le problème c'est le rechauffement climatique dû aux energies fossiles charbon (électricité), pétrole (transports) et gaz (industries et électricité).  Tout notre bien être sociétal dépend de l'énergie. Le traité de Paris a  envisagé de limiter la hausse de température moyenne de la planète à 1.5°C. C'est d'ores et déjà considéré come difficile. 2° maintenant avec des effets potentiels catastrophiques dans certaines régions du monde.

 

En conclusion toute production d'énergie décarbonée - diversifier les sources - est bonne pour réduire notre dépendance aux énergies fossiles: il faut absolument  cesser d'accroître la teneur en CO2 de l'atmosphère d'origine anthropique, liée à la construction de notre niche humaine de grande  prospérité, basée sur l'énergie. La teneur moyenne  en CO2  est actuellement de 417ppm Lien

La teneur en CO2,  lors de l'alternance des périodes glaciaires-interglaciaires, a varié entre 180 et 280ppm (cf. carottages de la base Vostok en antarctique). Certes, le changement climatique en cours est en train de nous éviter d'entrer dans le prochain âge glaciaire, mais une température moyenne trop élevée,  due aux activités humaines,  est un danger pour de multiples espèces de la biosphère, y compris Homo.sapiens.

Voir ces liens.

 

  1. Ce que dit Jean-Marc Jancovici sur l'éolien
  2. Article de Nicolas Baverez lors du Davos 2020
  3. L'éolien industriel  (les anti-éoliens)
  4. Le traitement médiatique des rapports du Giec est mauvais
  5. L'anthropocène: les humains submergent-ils désormais les grandes forces de la nature?
  6. Human Niche Construction and the Anthropocene
  7. La chute des émissions de CO2 est historique… mais insuffisante pour limiter le réchauffement