Edit link:
Short link:



LATÉRITE - Encyclopædia Universalis

C'est H. Buchanan qui, en 1807, a introduit le terme latérite (de later, brique) pour désigner un matériau rouge, durcissant à l'air et servant, en Inde, à construire des maisons. Ce terme a ensuite servi à qualifier tout matériau rouge se formant en pays tropical. La latérite provient de l'altération superficielle des roches silicatées ou carbonatées sous l'action des agents atmosphériques, en climat chaud et humide : c'est le phénomène de latéritisation ou ferrallitisation.

Les latérites, formant le plus souvent des cuirasses, sont des réserves potentielles ou exploitées de fer ou d'aluminium, mais elles interdisent l'installation de la végétation et a fortiori des cultures, car elles empêchent l'infiltration des eaux de surface et sont pauvres en éléments nutritifs pour les plantes.

La bauxite désigne, selon les auteurs, soit une latérite très alumineuse, soit une latérite qui se développe sur les calcaires. Pour éviter toute confusion, il est préférable d'employer le terme de bauxite karstique pour la première et celui de latérite pour la seconde, la latérite bauxitique désignant une latérite exploitable pour sa richesse en alumine.

Source: universalis.fr  Jocelyne VUILLEUMIER



Created: 02/11/2016
Changed: 02/11/2016
Visits: 138
Online: 0