Gens du voyage : derrière les invectives du débat national, les vérités dérangeantes de ceux qui gèrent en silence les problèmes au quotidien

 

Atlantico : Après la polémique déclenchée par les propos de Christian Estrosi au sujet des gens du voyage, le ministre de l'intérieur, Manuel Valls, a soutenu publiquement l'idée de forcer les maires à créer des aires d'accueil pour ces populations. La loi Besson datant de 2000  impose déjà à toute commune de plus de 5 000 habitants de créer ces aires d'accueil. A ce jour, 52 % de ces communes en est équipé. Les maires des petites villes ont-ils vraiment la place et les ressources nécessaires pour investir dans ces infrastructures ?

Guy Martin : Trouver un emplacement est compliqué. Dans l'endroit dont je m'occupe, c'est l’agglomération qui gère l'aire d'accueil. Je connais néanmoins des communes de 5000 habitants qui ont construit des aires de "grand passage". Mais ce ne sont pas ces communes qui sont touchées par les problèmes car les gens du voyage préfèrent généralement s'installer dans les grandes agglomérations où il y a des commerces à proximité. Les gens du voyage ne restent donc pas longtemps dans les villes de 5000 habitants.

Jean-Marc Blanc : Financièrement, une commune de 5000 habitants n'a pas forcément la possibilité de construire une aire d'accueil pour recevoir un nombre important de gens du voyage. A mon avis, les maires de ces communes ont d'autres priorités pour leurs administrés qui sont aussi des contribuables.

Dans les communes où ces aires existent déjà, ces dernières sont-elles utilisées par les gens du voyage ?

Guy Martin :  Les aires de "grand passage" aménagées spécialement pour les gens du voyage ne suffisent pas. Ces aires sont désertées, trop éloignées et pas assez aménagées en espaces verts. 

Dans ma commune, les gens du voyage ont refusé de s'installer sur l'aire de "grand passage" prévue à cet effet et se sont installés depuis fin juin 2013 sur un endroit engazonné en centre-ville. Ils reprochent à la municipalité d'avoir construit "un parking" et réclament de l'herbe sous leurs pieds pour faire jouer les enfants pieds nus. Aujourd'hui notre aire est donc vide et les gens du voyage installés en pleine ville cristallisent le mécontentement des riverains. 

Jean-Marc Blanc : Si on prend l'exemple de la collectivité où je travaille, les gens du voyage ont généralement tendance à éviter les aires d'accueil et à s'installer où ils le souhaitent. Les aires d'accueil sont, selon eux, trop éloignées de la ville, pas assez ombragées et dépourvues d'herbe. 

De manière générale, l’Etat n’est-il pas complètement coupé des réalités des acteurs de terrain sur ces questions ? Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confronté et dont les médias ne parlent pas ?

Guy Martin :  Oui, en tant qu'acteur de terrain au contact de ces populations depuis de nombreuses années, je peux dire que l'Etat s'est désengagé. Les préfets, représentant de l’Etat, ne souhaitent pas utiliser les moyens coercitifs à leur disposition. Les habitants ne croient plus en la capacité des hommes politiques à régler ce problème. Les déclarations gouvernementales n’arrangent rien. Le ministre Manuel Valls veut ignorer la réalité. Il dénonce la ségrégation dont sont victimes ces personnes. Pourtant, il ne s’agit pas de faire de la discrimination, seulement de dénoncer le comportement incivique de personnes qui se pensent à l’écart des lois et vivent sans se préoccuper de leur entourage et des règles.

Prenons l'exemple de la situation actuelle dans ma commune. Ces derniers jours, j'ai eu à traiter des cas de tirs à la carabine en pleine nuit sur les volets de riverains ou encore des courses automobiles organisées sur des pelouses privées. De façon plus récurrentes, nous avons à gérer des problèmes d'hygiène élémentaires. Les espaces naturels qui ne sont pas occupés par les caravanes servent de sanitaire à l'air libre. Cela peut paraître incroyable, exagéré, mais cela fait partie des réalités auxquelles je suis confronté. Et comprenez bien que je ne vous parle pas là d'un cas isolé mais d'un cas que j'ai à gérer de façon chronique. A chaque fois, l'exaspération monte d'un cran parmi les riverains  qui n'en peuvent plus de voir leurs jardins souillés. Et leurs droits si rarement défendus.

Lorsqu'un campement s'installe, l'eau est prise sur les bornes à incendie et l'électricité sur les bâtiments communaux ou même sur des coffrets EDF, quitte à se mettre en danger en le faisant. Pour pouvoir ensuite couper l'électricité, les agents d' EDF doivent se faire escorter par la police.

Dans ce contexte, le climat entre les riverains et les gens du voyage est délétère à tel point qu'on peut redouter des confrontations physiques et violentes.

Jean-Marc Blanc : Une partie de ces populations refuse d'appliquer les règles qui s'appliquent aux autres citoyens. Dans ma commune, les troubles à l'ordre public sont nombreux : bruit, insalubrité, vol d'eau et d'énergie, petite délinquance. Lorsqu'un camp s'installe en ville, le nombre de plaintes pour cambriolage et vol de carburant augmente systématiquement, même s'il est impossible d'établir un lien direct entre leur présence et la progression de ces délits.

La loi vous permet-elle actuellement de trouver des solutions ou au contraire vous laisse-t-elle démuni ?

Guy Martin : Le problème n'est pas la loi, mais le fait que les politiques ne nous donnent pas l'occasion d'utiliser la loi. C'est un problème de volonté. Pour déplacer les gens du voyage, il faut l'intervention de la force publique. Mais l'Etat se refuse à faire intervenir cette dernière. Les préfets, représentants de l'Etat, prétendent ne pas avoir les effectifs de police nécessaires. Ce n'est d'ailleurs pas nouveau. L'attitude de la majorité précédente était identique. Il faut créer une antenne non partisane pour comprendre la problématique et notamment l'animosité légitime des riverains.

Ce qu'il faut bien comprendre également, c'est que les gens du voyage sont juridiquement extrêmement bien organisés, avec des réseaux d'avocats prêts à intervenir au moment opportun à chaque fois qu'une procédure d'expulsion pour occupation illégale est entamée. Cela fait perdre un temps et une énergie considérables à la puissance publique. Sans compte ce que cela coûte en procédures.

Jean-Marc Blanc : Le ministre de l'Intérieur se réfère à des textes, mais est loin de la réalité du terrain. Juridiquement, le préfet, saisi par le maire, peut faire évacuer les campements en cas d'occupation illégale. Mais l'Etat n'a pas toujours les moyens d'appliquer la loi. Il n' est pas possible de faire évacuer 150 caravanes avec 20 fonctionnaires de police.

Manuel Valls a dénoncé  les "amalgames" du député-maire UMP, Christian Estrosi, qui a publié récemment un "guide pratique" pour aider les maires à expulser les campements illégaux de populations non sédentaires. Au-delà des polémiques, ce guide peut-il être utile pour des élus démunis ?  Est-on trop aveuglé par le politiquement correct sur cette question ?

Guy Martin : Aujourd'hui, le chaudron bout et on referme le couvercle en disant : "tout va bien" et "évitons les discriminations". L'essentiel est de mettre des gants pour ne pas se brûler. J'applaudis donc l’initiative de Christian Estrosi qui a au moins le courage de dire les choses et d'aller jusqu'au bout même s'il est montré du doigt.

Les questions qu’il faut vraiment se poser aujourd’hui sont les suivantes : "Les règles de la République sont-elles applicables à tous ? Ou sont-elles accommodées en fonction de l’appartenance ? Fait-on le nécessaire au niveau de l’Etat pour poser le problème et trouver des solutions ?" Je n'ai pas entendu l'Etat répondre à ces questions à part en montrant les maires du doigt.

Jean-Marc Blanc : Christian Estrosi ne fait que reprendre les textes qui sont prévus dans la  loi. La différence, c'est que le maire de Nice dispose des moyens pour la faire appliquer. Il bénéficie d'une importante police municipale et peut-être d'appuis au niveau de l'Etat. Il va jusqu'au bout de ses idées et est, je crois, approuvé par ses administrés. Dans le cas de ma commune, la maire a demandé que la loi soit appliquée. Malheureusement, l'Etat ne veut pas suivre le maire. Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas faire comme à Nice !

N.B. : Soumis tous deux au droit de réserve, les deux personnes interviewées ont dû s'exprimer sous pseudonyme.

Propos recueillis par Alexandre Devecchio

Jean Martin et Jean-Marc Blanc

Jean Martin est directeur de la proximité dans un mairie de 75000  habitants. Il est notamment en charge des relation avec les gens du voyage.

Jean-Marc Blanc est policier municipal.

Voir la bio en entier

Et voir les nombreux commentaires des lecteurs:

  • Par Jean-Pierre - 19/07/2013 - 06:03 - Signaler un abus L'été sera chaud sur Atlantico ?

    . Je suggère que Manuelito le Vallseur crée une aire d'accueil des gens du voyage dans la cour en son Hôtel de la place Beauvau, pour que ces derniers puissent enfin bénéficier d'une zone digne en centre ville de Paris. .

     

  • Par Bara - 19/07/2013 - 06:49 - Signaler un abus Le nomadisme est un archaïsme

    Nos populations sont sédentarisées, les "gens du voyage" veulent rester nomade mais notre société n'est plus adaptée au nomadisme: quoi qu'on fasse et quoi qu'on dépense, le déplacement périodique de clans entiers posera problème. Les "gens du voyage" doivent se sédentariser, personnellement je refuse de payer pour leurs caprices.

     

  • Par un_lecteur - 19/07/2013 - 07:38 - Signaler un abus on arrive au bout d'un systeme

    on arrive au bout d'un systeme qui consiste à cacher la réalité. - insécurité - problèmes liés à l'immigration - déraillement de trains - attaques de trains - hausse du chômage - désindustrialisation - manque de compétitivité - crise financière... tout va sauter en même temps

     

  • Par charlesingalls64 - 19/07/2013 - 07:49 - Signaler un abus Mathématique

    Si une mercedes 500 et une caravane toutes options coutent environ 180.000 Euros combien de paniers en osiers devront fabriquer le petit camp de gens super cool installé sur mon terrain de foot ? Ces gens ne respectent aucune loi de la république. Savez-vous pourquoi un pêre nomade met une branlée à son fils lorsqu"il vient le chercher en sortie de GAV ? Parce qu'il s'est fait prendre tout simplement ! La tolérance est obligatoire en France alors.... tolérons ! La rapine, le racket et le vol font partie de leur "culture" alors payons et fermons nos gueules. Comme d'habitude. Allez hop au boulot, ma commune doit subventionnée une nouvelle aire flambante neuve. La dernière a vu son transfo arraché, n'a plus de cuivre, de plomberie, de grillage et les sanitaires ont disparus. Un coup des martiens sans doute....

     

  • Par Gégé Foufou - 19/07/2013 - 07:52 - Signaler un abus Je suis nomade

    Je traverse l'Europe avec mes guerriers et ma tribu, je monte mes tentes où j'ai envie, je pille et me nourrit sur le dos des populations autochtones, etc, Je suis, je suis ??? ATILA

     

  • Par FXMLIM - 19/07/2013 - 08:20 - Signaler un abus Quand poursuivra t on les vrais responsable

    Un pays qui ne fait pas respecter ses lois est un pays Mort!! Quand poursuivra t on les élus qui ne font pas respecter la loi, car ce sont eux qui seront responsables des prochaines révoltes des populations qui bossent et qui se privent pour se constituer une épargne . Des populations silencieuses qui ne sont plus protégées et qui doivent chaque jour partir au boulot en risquant d'être agressées ou de voir leur domicile cambriolé. Tout cela pour satisfaire une idéologie politique qui veut se donner bonne conscience sur le dos des autres. Exigeons la possibilité de poursuivre nos élus sur leurs biens propres si ils ne font pas respecter la loi et ne défendent pas leurs administrés. Exigeons qu'ils soient jugés pour haute trahison , puisqu'ils laissent délibérément la France être envahie; Ils sont les seuls responsables du cahot qui s'annonce. Les populations nomades et étrangères ne font que profiter d'une situation que nos idéologues élus nous imposent. Rétablissons la guillotine pour crime contre la Nation.

     

  • Par gliocyte - 19/07/2013 - 08:29 - Signaler un abus Le plus important

    Serait de savoir qui paie les avocats en charge de défendre les gens du voyage. Incroyable, non, de lire que ces gens sont juridiquement très au courant des lois et très bien défendus! Quel citoyen standard bénéficie t-il d'une telle aide? Personne. Qui sont derrière tout eux? C'est de cela dont on devrait se préoccuper, de ces gens et/ou ces associations friquées qui pervertissent et pourrissent le climat social. Qui les connaît? Qui pourrait en faire l'inventaire? Agir en amont (par tout moyen?) est une priorité et est la seule méthode qui soit viable et pérenne.

     

  • Par René - 19/07/2013 - 09:02 - Signaler un abus Pourvu que ça dure.!!!

    Français si vous n'êtes pas contents des lois qui régissent notre Pays, Il faut les changer..!! Pour les changer il faut donc changer les hommes politiques qui nous dirigent. C.Q.F.D. Il faut se débarrasser de l'U.M.P.S.. très rapidement.. -Je suggère de transformer toutes les places des centres ville en Aires d'accueil, par ex. Place du Capitole à Toulouse (Ville Socialiste). Ensuite on verra comment voteront tous ces "Bobos".

     

  • Par ZOEDUBATO - 19/07/2013 - 09:11 - Signaler un abus Inconscience ou escroquerie en bande organisée

    Le citoyen de base paie une location, parfois loin en banlieue, paie ses transports paie ses fluides (Eau, gaz, électricité,), paie le camping en vacance, paie les impôts locaux, paie son terrain s'il veut se construire une maison,etc. et on rajoute des taxes et normes 3 fois par jour Et on vient nous dire qu'il faut offrir gratuitement aux gens du voyage, aux Roms, aux clandestins et dans toute la France, … - un assistanat financier social à vie car non assorti d'une obligation formelle de recherche d'emploi ou de travaux collectifs en compensation, - des terrains herbus ou des appartements en centre ville à coté des commerces avec gratuité des fluides (eau, électricité, ...) et nettoyage des sanitaires par les services de Mairies, - avec interdiction de toutes incursions des forces de l'ordre et défense aux voisins d'ouvrir leurs volets donnant sur leurs habitats Est-ce que le clientélisme, le pouvoir et l'argent rendent fou ?

     

  • Par Ravidelacreche - 19/07/2013 - 09:17 - Signaler un abus l'idée de forcer les maires à créer des aires d'accueil

    Il manque aussi des distributeurs d'argent dans certain quartier pour les pilleurs ont devrait "forcer" les banquiers.

     

  • Par VeLiVoS - 19/07/2013 - 09:28 - Signaler un abus J'♥♥♥♥♥♥♥

    “Les préfets, représentants de l'Etat, prétendent ne pas avoir les effectifs de police nécessaires.”   ══════════════   Ben, vous comprenez, y a des jeunes qui manifestent contre la dénaturation du mariage ‼ Faut bien que la police ou la gendarmerie s'en occupe ‼ → et après, Atlantico nous expliquera que Manuel Gaz monte dans les sondages ‼ 

     

  • Par Glop Glop - 19/07/2013 - 09:31 - Signaler un abus @ Ravidelacreche - 19/07/2013 - 09:17

    "l'idée de forcer les maires à créer des aires d'accueil Il manque aussi des distributeurs d'argent dans certain quartier pour les pilleurs ont devrait "forcer" les banquiers." - + 1000 ;-D, excellent !

     

  • Par Nana de la falaise - 19/07/2013 - 09:46 - Signaler un abus @gliocyte

    Les préfets et les magistrats sont là normalement pour appliquer et faire respecter la loi. Associations ou pas. Même probléme exactement avec les clandestins.

     

  • Par no-name - 19/07/2013 - 10:10 - Signaler un abus Dehors

    Ils cassent les murs, découpent les clôtures et déplacent les massifs en béton pour s'installer illégalement. On perd du temps... aidons-les à ranger tout leur matériel de camping avec de beaux bulldozers accompagnés d'une compagnie de CRS.

     

  • Par Le Cécilien - 19/07/2013 - 10:12 - Signaler un abus On a assez de graves problèmes en France !!!

    Plus on a des graves problèmes Hollandouille et ses laquais en rajoutent ! - On a déjà assez de problèmes en France sans en rajouter ! Faut savoir arrêter la connerie tant qu'il est encore temps !

     

  • Par Ganesha - 19/07/2013 - 10:44 - Signaler un abus No Comprendo

    On nous présentait Manuel Valls comme un "Socialiste de Droite", très populaire pour son "Sens de l'Ordre" mais on explique maintenant qu'il se conduit comme le pire des crétins Tiers-Mondiste et Droit-de-l''Hommiste ! Une théorie du complot ?

     

  • Par armel30100 - 19/07/2013 - 10:49 - Signaler un abus cette France qu'on nous envie.

    La France; sa Tour Eiffel, son chateau de Versailles, ses cumulards de politiciens, ses régimes spéciaux, ses gens du voyage..... Elle est pas belle la France?!

     

  • Par fougalios - 19/07/2013 - 10:58 - Signaler un abus Hallucinant!

    Ces gens ont choisi un mode vie,ce n'est pas à nous de le financer! Manifestement,ils ne sont pas dans le besoin vu le parc automobile. Ils n'ont qu'à acheter des terrains à droite et à gauche,et se les échanger en fonction des besoins! Celà leur ferait payer des impots locaux et fonciers,et ce ne serait que justice! Marre à la fin!

     

  • Par Roc - 19/07/2013 - 11:09 - Signaler un abus abrogation

    Il y a encore plus simple : abrogation des tous les textes de loi concernant "les gens du voyage" - suppression du nom, des devoirs et des avantages. Soit ils se sédentarisent, soit ils sont désormais des camping-caristes ou caravaniers comme tous les autres français. Pourquoi auraient-ils le droit de se grouper ? EGALITÉ est une devise de la république ? non ?

     

  • Par gliocyte - 19/07/2013 - 11:38 - Signaler un abus @Nana de la falaise

    Vous n'avez pas compris le sens de mes propos, peut-être que vous devriez relire mon commentaire.

     

  • Par kalixte - 19/07/2013 - 11:52 - Signaler un abus Droits et devoirs

    Comment se fait il que cette communauté n'ai que des droits ? Juste cette question, rien de plus ? Allo Manu ? Donc, dernière question, les membres de cette communauté sont-ils à même de d'attester de leur situation fiscale et ce, en conformité avec leur revenus ? Ce serait là une vraie preuve d'intégration.

     

  • Par kalixte - 19/07/2013 - 12:05 - Signaler un abus Un bon exemple

    Dès qu'un qu'un maire tente de s'interposer face aux comportements qui oscillent entre incivisme et délits de cette communauté, il se fait lyncher. C'est ahurissant de lire et d'entendre tous ces propos, juste pour faire du droitdel'hommisme à bon compte. Moi je voudrais voir la tronche de notre intelligensia (mdr), si les gens du voyage s'installaient place des Vosges ou aux Tuileries ... La France se fragilise par son manque de pragmatisme. Les gens du voyage ? OK des droits et des devoirs comme tout le monde, ni plus ni moins.

     

  • Par mado83@free.fr - 19/07/2013 - 12:11 - Signaler un abus nomades

    cette façon de vivre sur le dos des autres est intolérable.. aucun grand rassemblement ne devrait être toléré..si ces gens veulent faire du "camping" qu'ils en paient le prix.. aucun moyen de subsistance et pourtant.. des caravanes luxueuses, des voitures de grosse cylindrée..d'où vient l'argent ?? des enquêtes devraient être faites sur ce sujet.. La France ne fait plus respecter ses lois.. chacun peut il les détourner à son profit ??? le remède ?? obliger ces gens à se sédentariser.. s'ils peuvent se payer des caravanes à 200.000 euros, ils peuvent acheter des terrains pour s'établir..et envoyer leurs enfants à l'école au lieu de leur apprendre comment sortir un portefeuille d'une poche sans se faire prendre!! Manuels Valls a-t-il reçu des ordres pour dire de pareilles insanités.. liberté.. liberté.. tu parles..la leur?? et celles des autres qui payent, EUX..??

     

  • Par Before - 19/07/2013 - 12:13 - Signaler un abus Une idée

    en passant : pourquoi les gens du voyage ne se prend-elle pas en mains, en achetant des terrains là où ça leur convient, pour les mettre à la disposition de la communauté ? Charge à eux de les entretenir, d'en gérer l'occupation, etc... C'est le credo libéral : liberté ET responsabilité. Nomades ? Pas de problèmes, fais comme bon te semble. MAIS, tu te responsabilises et tu assumes ! Sans empiéter sur la liberté des autres ... C'est simple et plein de bon sens.

     

  • Par altona - 19/07/2013 - 13:12 - Signaler un abus chez ces gens là

    on ne se marie pas.... cela permet de toucher les aides familiales dans 2 régions différentes; on paie tout en liquide , pas de trace ni de suivi. évidemment pas d'impots directs , ni de taxe d'habitation. par contre on pompe l'eau aux bornes des pompiers

     

  • Par Sarahlovemia - 19/07/2013 - 13:13 - Signaler un abus ALLO

    "Lorsqu'un camp s'installe en ville, le nombre de plaintes pour cambriolage et vol de carburant augmente systématiquement, même s'il est impossible d'établir un lien direct entre leur présence et la progression de ces délits." Non mais ALLO quand ces gens s'installent le nombre de délit augmente mais ça veut pas forcement dire que c'est eux. C'est comme si je te disais: tu décides de manger MacDo tous les jours à chaque repas et tu prends 5kg en 15 jours mais ça veut pas forcement dire que MacDo fait grossir!!! Mais ALLO!!!

     

  • Par altona - 19/07/2013 - 13:19 - Signaler un abus Allez voir à Fréteval (dpt 41) son cimetière à 15 km de Vendôme

    La plus belle tombe du cimetière est celle d'un membre de cette confrérie , 4 colonnes dorées à l'or fin , hauteur 2m 30 env. parois et toiture en verre fumé , c'est simple on ne voit que cette sépulture au milieu du cimetière. Avec quel argent ont ils pu édifier un tel tombeau , c'est mieux qu'au Père Lachaise !!

     

  • Par vangog - 19/07/2013 - 14:19 - Signaler un abus La solution? Les faire payer pour l'électricité, l'eau,

    le terrain qu'ils occupent et les dégradations éventuelles qu'ils provoquent ( caution). Ah non, mais j'oubliais! Nous avons le gouvernement le plus démagogique et le plus pleutre de toute la Veme République ( et pourtant, il y avait du monde sur la ligne d'arrivée...). Donc le laxisme prévaudra et les con-tribuables paieront! Le socialisme, c'est un peu notre goulag à nous....

     

  • Par titi59 - 19/07/2013 - 14:48 - Signaler un abus Trop c'est trop

    Partout en France les gens du voyage irritent: il y a de quoi. Adepte des sports dit de nature les nomades s'installent là où bon leur semble au mépris des arrêtés municipaux, au mépris des lieux privés. Rien ne les arrête: ils cassent ou détériorent les grilles d'entrée pour s'installer dans les parcs ou stades de foot. Malgré des engins qui leur sert de maison, ils font leur besoin dans les sous bois. Super l'hygiène!!! Le PQ évidemment jonche les sols!!! Et je ne raconte pas les odeurs que ça engendrent: c'est la réalité!!! Faut pas me dire que dans leur caravane il n'y a pas de toilettes!!! Une petite commune de mon secteur pour éviter qu'ils ne reviennent ruiner un espace vert a installé des énormes pierres. Elle a investi 5000 euros pour éviter leur retour...Eh bien ils sont revenus !! Ils ont tout dégagé!!!!!!!!! C'est honteux!!!!!! Ils ont l'eau et l'électricité à l'oeil. Le pire c'est qu'ils ont même eu le culot de dire au maire qu'ils reviendraient sur cette zone privée. Eh bien ils l'ont fait !!! La commune en question en plus des 5000 euros dépensés va en dépenser encore pour que cette zone boisée devienne un bunker inaccessible!!!!! Enfin qu'elle dit !!!

     

  • Par anubis - 19/07/2013 - 16:51 - Signaler un abus @igsa

    Merci pour cette belle intervention qui fait avancer le débat. Changez un peu de disque, toujours la même provocation ... Vous êtes obnubilé par l’extrême droite ou quoi ? Qu'est ce qu'il y a : ils n'ont pas voulu de vous alors vous leur en voulez ? Sérieusement, vous qui étés une personne si bien pensante, si proche des nécessiteux, pourquoi ne pas les accueillir chez vous plutôt au lieu d'invectiver inutilement ?

     

  • Par anubis - 19/07/2013 - 16:54 - Signaler un abus @before

    très bonne idée ... peut être qu'ils pourraient même avoir une subvention ? Comme pour acheter des caravanes comme c'était le cas dans une certaine région (Devinez laquelle ? C'est quelqu’un qui a été battue en 2007... toute voie est bonne à prendre)

     

  • Par lsga - 19/07/2013 - 17:05 - Signaler un abus @anubis : l'anti-sémitisme revient en Europe

    et la traque des gens du voyage ne sont qu'une première étape vers une nouvelle traque des juifs.   Quand Marine Lepen dit "oligarchie financière", il faut comprendre "juifs" . Quand les complotistes disent " illuminati ", il faut comprendre "juif".  

     

  • Par prochain - 19/07/2013 - 18:00 - Signaler un abus Déclaration Universelle des Droits de l'Homme. Article 17

    Code civil. Article 544. Droit à la propriété.

     

  • Par hanibal - 19/07/2013 - 18:13 - Signaler un abus gens du voyage

    année 2012, a ERDEVEN,plus de 600caravannes des gens du voyages se sont installés en face l'océan sur un parking ou les touristes se garent pour acceder aux plages, le prefet de région est intervenus,en hélicoptère pour les faire évacuer, la maire d'ERDEVEN a fait ce qu'il fallait, on leur a proposer un terrain d'un agriculteur , et quand ils ont quitté les lieux , le terrain etait tres propre, BRAVO Mme le MAIRE

     

  • Par durendal - 19/07/2013 - 18:23 - Signaler un abus Comme d' ab,

    Certains crétins fanatisés comme "anubis" parle de ce qu'il ne connaisse pas. Lorsque l'on entre dans un pays on se conforme à son style de vie. Si l'on veut vivre différemment on en assume les contraintes et on ne fait pas peser sur les autres ses caprices. Ces gens du voyage doivent assumer les contraintes de leur style de vie. Envahir illégalement des endroits public et privé est inadmissible. Les responsables doivent être incarcérés et leurs biens saisie et versés au domaine. Il est bien évident qu'avec ce genre de délinquance impunie donnera un océan de voix au front national. Ensuite on entendra toutes les pleureuses de la gauche venir geindre. Pourtant on voit bien qu'il est nécessaire d'avoir un pouvoir fort dont la préoccupation principal doit être le bien de la France et des français. Ce n'est pas avec les larves gauchistes que l'on pourra sauver la France et sa civilisation. Il suffit de lister ce qu'a fait cette gauche larvaire et perverti depuis qu'elle est au pouvoir (par accident et avec l'appuie de l'immigration naturalisée) pour s'en convaincre. Il suffit aussi de voir les commentaires gauchistes et leur niveau de demeuré.

     

  • Par langue de pivert - 19/07/2013 - 18:27 - Signaler un abus Fort avec les faibles, faible avec les forts !

    Valls est un bouffon qui tapent sur les maires qui refusent de marier des homosexuels et tape aussi sur les maires qui n'ont pas les moyens (ou ne voient pas la priorité) d'installer des aires de stationnement pour les "gens du voyage" "La loi doit être respectée" radote il avec son vocabulaire de 300 mots ! Par contre quand ces mêmes gens du voyage bafouent la loi il fait quoi le boy-scout ? Il baisse son froc ! Le ministre préféré de la droite ? Peut-être quand la question est posée à des électeurs de gauche ! Pour moi c'est un guignol triste et un pète sec ! Que les maires de droite fassent front collectivement et individuellement ou qu'ils subissent et qu'ils ferment leur gueule, sinon qu'ont-ils de plus que les autres ? Pourquoi voter pour eux ?

     

  • Par Motlibre - 19/07/2013 - 18:35 - Signaler un abus Mais que font les médias ???

    Eh oui, encore une fois, la question se pose, quand on lit de tels témoignages assez ébouriffants : pourquoi ne les trouve-t-on qu'ici ? Ça pose la question ou bien de leur fiabilité, ou bien de la manipulation grotesque de nos "grands" médias... Mais... à ce point ? S'il est vrai que certaines communatués refusent le terrain proposé, "trop loin des commerces", ou "manquant d'herbe pour que les enfants puissent jouer pieds nus" (on se pince !) et optent pour s'installer sur une aire engazonnée du centre-ville, eh bien... : quid de la presse locale, qui devrait le répercuter par des photos rendant les faits incontestables ? J'attends encore que France Inter ou Antenne 2 relaient ces témoignages sur leurs antennes – et là, sûr que les bobos bisounours effarouchés cesseront de crier à la "chasse aux juifs" et autres "haines de l'étranger"... Le débat "sérieux" pourra alors s'instaurer. Pour ma part, je reprends la suggestion "libérale" lue ici : si je veux vivre en changeant de ville chaque semaine, je paie l'hôtel ou le camping. Les deux respectant les normes d'hygiène, réglementés, et payés par moi, pas par la collectivité, qui s'en fout : c'est mon choix, qui ne concerne que moi.

     

  • Par langue de pivert - 19/07/2013 - 18:50 - Signaler un abus mea culpa ☺

    Tape(nt) il est tellement bête que je croyais qu'il était plusieurs ! :-)

     

  • Par walküre - 19/07/2013 - 18:54 - Signaler un abus Les "gens du voyages"

    Quelques questions qui dérangent : - de quoi vivent-ils puisqu'ils ne sont pas dans les entreprises ? - comment paient-ils leurs véhicule de grand luxe qui tirent de non moins grand luxe caravanes ? - où paient-ils leurs impôts ? Pas d'illusions, il n'y a pas de réponse à gauche, il n'y en a pas à droite. Silence radio. Tabou...

     

  • Par Estoc - 19/07/2013 - 19:48 - Signaler un abus Sens des priorités

    Deux choses sont prioritaires : 1) que chaque commune de France offre un terrain avec eau courante et électrité gratuites à tous les gens du voyage ; 2) que la rue de la Roquette soit dépourvue de tous SDF qui puissent importuner Mme Valls (cf. Canard Enchaîné d'octobre 2012).

     

  • Par vangog - 19/07/2013 - 19:52 - Signaler un abus @Walkure "Les gens du voyage" fonctionnent en

    économie de troc d'échanges de biens et de services, sans le concours de la monnaie(ou très peu), donc aucune TVA excepte l'essence et l'amortissement de la caravane, et leurs revenus externes proviennent des cambriolages et du commerce des métaux, dont très peu est déclaré( et pour cause!): débarras chez les particuliers, vol des casses et arrachage sur la voie publique et la SNCF ( qui est leur premier fournisseur gratuit!), le tout alimentant un peu de recel local et un gros trafic vers les pays de l'Est, qui emprunte les mêmes circuits que celui des traites d'êtres humains, de la drogue, des contrefaçons et des cigarettes. Ces communautés discrètes sur le plan de leurs revenus, sont donc les premiers actionnaires de ces trafics mafieux et juteux, et bénéficient de l'angélisme et de la peur des pouvoirs publics, qui leur évitent enquêtes et tracasseries administratives, par naïve complaisance et par incompétence administrative! Vous n'imaginez donc pas que ces gens paient pour l'eau et l'électricité qu'ils volent, ni pour les dégradations qu'ils commettent: Valls le chimique et ses copains socialo-ecolo-cocos en seraient outrés!...

     

  • Par cloette - 19/07/2013 - 20:03 - Signaler un abus @igsa

    vous êtes dans le déni de réalité , les nuisances sont là pour les populations qui ne sont pas (comme toujours) les plus favorisées : les maires quel que soit leur bord, le disent . Citer les nazis à tout bout de champ ne mène à rien . En revanche, oui, c'est un problème humain et difficile mais qu'il faut régler . .

     

  • Par cloette - 19/07/2013 - 20:07 - Signaler un abus @vangog

    Il y a des circuits de trafic mafieux ,certainement ...mais il y a d'après ce que j'ai compris plusieurs sortes de ces nomades; les gens du voyage et les Roms

     

  • Par vangog - 19/07/2013 - 20:17 - Signaler un abus @Walkure "Les gens du voyage" fonctionnent en

    économie de troc d'échanges de biens et de services, sans le concours de la monnaie(ou très peu), donc aucune TVA excepte l'essence et l'amortissement de la caravane, et leurs revenus externes proviennent des cambriolages et du commerce des métaux, dont très peu est déclaré( et pour cause!): débarras chez les particuliers, vol des casses et arrachage sur la voie publique et la SNCF ( qui est leur premier fournisseur gratuit!), le tout alimentant un peu de recel local et un gros trafic vers les pays de l'Est, qui emprunte les mêmes circuits que celui des traites d'êtres humains, de la drogue, des contrefaçons et des cigarettes. Ces communautés discrètes sur le plan de leurs revenus, sont donc les premiers actionnaires de ces trafics mafieux et juteux, et bénéficient de l'angélisme et de la peur des pouvoirs publics, qui leur évitent enquêtes et tracasseries administratives, par naïve complaisance et par incompétence administrative! Vous n'imaginez donc pas que ces gens paient pour l'eau et l'électricité qu'ils volent, ni pour les dégradations qu'ils commettent: Valls le chimique et ses copains socialo-ecolo-cocos en seraient outrés!...

     

  • Par vangog - 19/07/2013 - 20:31 - Signaler un abus @cloette je ne faisais que disserter sur l'origine des

    revenus douteux de la plupart des gens du voyage! Mais puisque vous semblez faire une distinction vertueuse entre ces communautés que je ne partage pas, peut-être parviendrez-vous à nous révéler la solution à ce mystère éternel: Quelle est l'origine des revenus de celles des communautés du voyage qui vous paraissent les plus "vertueuses"? A défaut, posez-vous la question de cette technique d'enfumage Trotskyste très fréquent, consistant à répondre a une question déstabilisante par: "Il faut faire la distinction entre plusieurs types de...qu'il ne faut pas confondre etc...." et qui évite le plus souvent de répondre à la question posée ( très très répandu chez les syndicalistes!...)

     

  • Par Anemone - 19/07/2013 - 20:43 - Signaler un abus paiement caravanes gens du voyage

    Aides de la CAF : http://www.observatoiredessubventions.com/2010/gens-du-voyage-des-aides-de-la-caf-pour-lachat-de-caravanes/ . Subventions de l'ANAH . Ensuite : APL, AAH, RSA . Aides à l'achat de mobilier (entre 150 et 650€ de prêt sans intérêt) . Pour se soigner, bien évidemment la CMU. . Pour se nourrir : chèques multi services payés par les communes, bons d'alimentation, chèques d'accompagnement personnalisés..; . Et pour le petit déjeuner le matin dès 8h, les urgences de ma ville : la machine à café y délivre gratuitement du café et des biscuits pour les malades ou les familles qui attendent -->tout est dévalisé en 1/2h! Tant pis pour les malades.. Il est vrai que pour le moindre bobo, ils débarquent en famille (tout y est gratuit, même les médocs!) . J'avoue que parfois, ma charité chrétienne en prend un sérieux coup : je n'ai plus envie d'être charitable! .

     

  • Par cloette - 19/07/2013 - 21:22 - Signaler un abus distinction

    @vangog ma distinction était non vertueuse mais géographique :les gens du voyage sont français depuis longtemps , du côté de Arles ou de ce coin ils sont d'ailleurs sédentaires . ils s'appellent les Gitans les autres Roms viennent de Roumanie ou Bulgarie , et sont plus pauvres (bidonvilles) Dans les deux cas forcément il y a trafic, personne ne le conteste , de la mendicité organisée, et du voleur de poules au gros trafic .... que faire ? c'est un gros problème qui s'amplifie !

     

  • Par Gilly - 19/07/2013 - 21:47 - Signaler un abus En Dordogne

    Les gens du voyage achètent des terrains qu'ils font terrasser pour leurs caravanes. Un jour, que je faisais part au terrassier de mes craintes de voir mon terrain envahi en mon absence, il m'a répondu : "- Aucun risque, votre terrain est trop mou. Je travaille souvent pour eux et ils paient cash pour remblayer leurs parcelles. L'un d'eux a même roulé toute la nuit pour me payer les 10 000€ que je lui réclamais pour faire l'aménagement (terrassement, dalle de béton, assainissement validé ensuite par un organisme agréé). Ils achètent également des terrains agricoles et profitent de la présence d'un vieux hangar pour y construire une maison, sans permis de construire, bien sûr." Depuis, je ne crains plus les gitans, seulement les Roms qui eux s'installent partout sans caravanes.

     

  • Par vangog - 19/07/2013 - 21:52 - Signaler un abus @anemone Merci pour votre contribution éclairante

    et merci de ne pas distinguer naïvement entre ces communautés de gens du voyage qui ont , manifestement toutes, trouvées le "bon filon" en France, quelle que soit la durée depuis laquelle ils occupent cette République suicidaire, par son laxisme judiciaire et par son incompétence administrative, autant que par le clientélisme angélique de ses politiciens!

     

  • Par lsga - 20/07/2013 - 02:53 - Signaler un abus Ce sont les juifs qui sont visés

    derrière les gens du voyages et les musulmans, ce sont les juifs qui sont visés. L'anti-sémtisme est la forme la plus courante de racisme en Europe. C'est là que mène toutes les discriminations sur le vieux continent.


  • Par Kwata - 20/07/2013 - 06:55 - Signaler un abus Moi aussi, je veux une aire de passage.....

    Chaque été je regroupe ma famille, nous louons à prix d'or des lieux de vacances..... Et bien moi aussi je veux une aire avec un forfait modéré pour ma famille et au mieux l'eau, l'électricité, les sanitaires gratuits.............. sinon pour faire marcher le commerce et le tourisme....chaque commune devrait avoir un camping gratuit .... le petit commerce s'en trouverait mieux......d'avoir plein de clients de passage..... En toute liberté, avec égalité entre tous les français et merci pour votre bon cœur fraternel........!!!!

     

  • Par pemmore - 20/07/2013 - 09:01 - Signaler un abus Qui qu'ils soient, les communes et régions n'ont pas à payer,

    pour tous ceux qui déboulent et ne payent pas d'impôts locaux, sans papiers, réfigiés gens du voyage. C'est le rôle de l'Europe. Sinon les gens ne connaissent pas du tout les gens du voyage, en Sarthe ils se sédentarisent, créent des entreprises, achètent des terrains bien entretenus et ne volent jamais quoi que ce soit à leurs voisins. On en voit même posséder des chats. Mais l'aire que l'état nous a obligée à construire est vide car il faut demander la clé à la mairie.

     

  • Par Grwfsywash - 20/07/2013 - 13:47 - Signaler un abus Anonymat

    La chose la plus parlante de cet article est la nécessité qu'il y a eu de conférer l'anonymat à "Guy Martin" et Jean-Marc Blanc". Ce "droit de réserve", bien sélectif, a bon dos! Il est effroyable que la crainte d’être ostracisé amènent les gens à ne plus témoigner de ce qu'ils constatent de leur propres yeux, sauf sous couvert d'anonymat. Seuls ceux qui apportent par leur témoignage de l'eau au moulin de la doctrine bien-pensante ont désormais le privilège de le faire à visage découvert. Il fut un temps où les média nous apportaient de tels témoignages anonymes. C’était le temps où ils dénonçaient la tyrannie ...ailleurs. La France n'est plus un pays où la parole est libre.

     

  • Par prochain - 20/07/2013 - 14:58 - Signaler un abus Pays de cocagne, terre d'accueil, pays des droits de l'homme...

    Sécurité sociale de réputation mondiale, gastronomie, les bons vins, 365 fromages, il y fait bon vivre sur le dos des autres pas besoin de faire un dessin, avantages pour les meilleurs... C'est la lutte finale. Groupons-nous et demain l'Internationale sera le genre humain. Ne vous faites pas prier deux fois je vous prie.

     

  • Par lsga - 20/07/2013 - 15:03 - Signaler un abus Les juifs savent où tout ce petit racisme mène

    En Europe, on commence par utiliser comme bouc émissaire les communautés les plus fragiles, puis petit à petit, on fini par s'en prendre aux juifs qui sont l'objet de tous les fantasmes.   Marine Lepen passe son temps à dénoncer " la finance Internationale ", comprenez dans la bouche de cette descendante de Maurras : " complot juif international ".

     

  • Par cloette - 20/07/2013 - 18:56 - Signaler un abus la finance

    allons allons ! on le sait bien que la finance s'est déréglée , elle est la cause de cette crise qui a éclaté en 2008 : quel rapport avec un complot juif qui n'existe que dans vos fantasmes ! Vous avez un discours manipulatoire ,et êtes dans le déni de la réalité .

     

  • Par Eddy K - 20/07/2013 - 19:02 - Signaler un abus Troll-skyste bénévole ou communicant payé par nos impôts ??

    Isga, expert en racontage de n'importe quoi, prétend que c'est par antisémitisme que certains dénoncent les méfaits commis par des roms ou des musulmans. La seule vraie question intéressante: est-ce un Troll-skyste qui désinforme bénévolement ou un communicant payé par nos impôts via une asso bidon subventionnée, une mairie, un conseil général ou régional, ou un ministère ?

     

  • Par Estoc - 20/07/2013 - 19:18 - Signaler un abus Bon sang mais c'est bien sûr

    Quand vous réprouvez des comportements avec lesquels vous n'êtes pas d'accord, vous êtes un nazi - d'après lsga. Il faut donc fermer les yeux, et tout accepter, parce que c'est bien connu : qui proteste des dégradations commises par des gens du voyage, réclame et organise l'extermination du peuple juif. Merci lsga de cette grande leçon de tolérance et de philosophie.

     

  • Par POBOBO - 21/07/2013 - 00:34 - Signaler un abus ils ne servent à rien

    Nous ne leurs devons rien c'est un choix de vie qu'ils se demerdes avec Leurs problèmes de terrains, qu'ils paient le droit de posé les pieds sur des terres qui ne sont pas les leurs, cela s'appelle un loyer, sinon ils dégagent de gré ou de force, nous sommes trop gentils avec les nomades, ils ne nous apportent rien, c'est même plutôt l'inverse, ils ont tendances à tout emporter...

     

  • Par Iker - 21/07/2013 - 19:43 - Signaler un abus Les Médias et la Sainte Inquisition

    Ce qui est dangereux c'est, au nom d'une sainte inquisition de la pensée, d'interdire de poser les problèmes. Que penser d'une réunion à la Préfecture du Département sur les gens du voyage ou Un maire précurseur, après six années d'ouverture de son aire des gens du voyage, en demande sa fermeture au Préfet, car il n'en peut plus des plaintes de ses administrés et de l'état de dégradation de son aire ou le témoignage de ce Maire qui toute les semaines doit appeler les gendarmes pour permettre aux agents municipaux de venir ramasser les ordures ménagères. ...de taire ou de fuir les problèmes n’a jamais contribué à leur résolution. Les Médias sont à ce titre « Responsables et Coupables »

     

  • Par Lucius - 25/07/2013 - 15:44 - Signaler un abus Abus de pouvoir

    La loi Gayssot doit être supprimée. Elle institue une différenciation qui consacre le communautarisme. Il faut supprimer le statut des gens du voyage qui relève d'une pratique ancienne de l'identification. Pratique ancienne alors que les personnes concernées sont tout à fait considérées selon les normes actuelles pour ce qui concerne leur droits sociaux (allocation logement, allocations familiales, etc.). Ces personnes sont toutes sédentarisées. Une fois l'an, au moment des vacances, elles se rappellent soudain à leur statut pour partir en villégiature estivale, comme le font par ailleurs une majorité de français. Dans ces conditions elles peuvent se payer le camping ou l'hôtel, comme tout un chacun. S'ils veulent organiser un rassemblement, ils faut qu'ils en fassent la demande préalable à la commune de leur choix qui ne doit pas être tenue d'y répondre. Les aires d'accueil obligatoires constituent un abus de pouvoir. Je ne comprends pas pourquoi, en fonction de quel critère de droit, les résidents d'une commune doivent subventionner le séjour de passagers qui leur sont totalement étrangers et dont le passage se traduit par des incidents ou surcoûts de tout ordre.


Source: Atlantico 19 juillet 2013