Edit link:
Short link:

Blogueur: je suis l'agitateur du haut pays

 

Var Matin m'a fait l'honneur d'un portrait ce 3 août 2018 sous le titre de l'agitateur de particules du haut pays. Oui je suis un agitateur, au sens d'agiter les ingrédients pour que le cocktail  soit bon.

939fec80feb98f23feb39ccbc783090b.jpg

Puisque l'occasion m'est donnée, je vais agiter mon cocktail du jour....

Nous entrons d'ores et déjà en période électorale: 2019 les Européennes; mais surtout pour nous en pays de Fayence  2020,  les municipales.  J'entends déjà les couteux s'aiguiser; les maires, adjoints  et équipes en place s'agiter dans des recherches d'alliances, des copinages... A Mons,  à Montauroux, à Fayence, à Seillans, à Bagnols, à Tanneron... Ici la maire ne se représenterait pas, ici le maire rechercherait d'autres adjoints pour se représenter, là les gens veulent changer un maire apparemment indéboulonnable jusque maintenant, et là,  le maire se verrait bien président de la CdC....  Laissons les faire leur cuisine pré-électorale...

Mais c'est d'abord à nous, citoyens du pays de Fayence,  de dire ce que nous voulons et ce que nous ne voulons pas ou plus. Le temps des villages défendant leur pré carré est révolu. Nous sommes une intercommunalité. Certes, chaque village a son identité historique et culturelle, une sorte de mini civilisation locale. On ne la balaiera pas dans une intercommunalité loi NOTRe; il faut la préserver. Mais il y a des impératifs d'intercommunalité désormais incontournables: les déchets, l'économie, le tourisme, l'agriculture et le sylvo pastoralisme, demain l'eau... Pour moi l'aménagement de la plaine entre les Mercuriales et la Barrière devrait être un plan, décrit et partagé dans un "programme commun", de futurs candidats, au minimum ceux de la plaine.

Le transfert de la compéténce du tourisme (depuis le 1/1/2017) , des communes à la CdC et la maison du lac, me semble être un exemple des difficultés d'application de la loi NOTRe. Ce sera encore plus difficile avec le transfert de la gestion de l'eau en 2020.

Pour le tourisme, on a fait le choix d'une maison du lac sur la gestion de laquelle on a tout misé, avec un budget de 800000€ dont 70% de frais de personnel... car ouverture 7 jours sur 7. Cette maison est donc la boutique du territoire - c'est son panneau d'accueil. On pouvait faire autrement.  Qu'en ce point d'entrée privilégié, les gens soient incités à visiter les villages et y trouver des activités: une via ferrata ici, un parcours géologique  là, un parcours biologique ou historique ici .... les sites sont déjà là pour la plupart. Il faut seulement les organiser et les faire connaître. J'avais créé pour cela une application smartphone avec la contribution de deux de nos maires. Elle n'a suscité aucun intérêt  à la CdC. Notre CdC est dirigée par des hauts fonctionnaires.

La presse nous a fait état cette semaine de la désaffection de nombreux élus locaux pour les responsabiliés locales: trop difficile, trop ingrat, trop de contraintes administratives....  et voir ce lien.

Je souhaite que les futurs candidats écoutent ce que nous voulons;  qu'un programme commun émerge pour les quatre communes  noyau du pays et que ce programme attire des candidats des communes périphériques.



Created: 03/08/2018
Changed: 03/08/2018
Visits: 310
Online: 0