Edit link:
Short link:

Force et Confiance sur l'avenir de la Siagnole

Je reviens sur la rencontre de l'association "Force et Confiance" du 6 juin,  sur l'eau, la Siagnole et le transfert de la compétence "eau et assainissement" à la communauté de communes du pays de Fayence le 1/1/2020 avec possibilité de report jusqu'en 2026 au plus tard.

Le débat fut intéressant comme occasion d'information sur un sujet complexe. La plupart des interventions des participants étaient des demandes de compléments d'informations.  Comme souvent dans les débats qui tournent en "controverses", le sujet a été rendu confus par des propos partisans. Je cite Patrick Schreiber pour Adéfa qui demande une prise en charge intégrale de l'eau par la CdC au motif que le littoral n'a plus besoin des eaux de la Siagnole; Jacques Récy qui demande un accroissement de la consommation locale pour les besoins d'arrosage et agricoles et qui critique les soi disant "exportations" d'eau au littoral à prix trop faibles et qui nous priveraient d'eau (voir les billets Jacques Récy sur le blog);  et Marjorie Ughetto, naturaliste toujours très intéressante,  mais ici hors sujet.

Lors de mes interventions, je n'ai fait que donner des informations complémentaires. La complexité du sujet requiert des connaissances sur la multiplicité des aspects pour avoir une analyse systèmique: des connaissances que tout le monde n'a pas, de base, ou par manque de temps, ou de travail pour la mise en connexion systèmique de tous les éléments du système.

Je me réfère à l'émission "les Informés" de France Info animée chaque soir de 20h à 21h par Jean-François Achilli et Olivier Lagarde. Des invités divers du monde de la presse écrite: journalistes d'Ouest-France, La Croix, le Figaro, le Parisien,  Marianne, Courrier International, des TV F2, F24... et des think tanks... Toujours de l'information, rien que de l'information.

A tous moments, l'équilibre  entre la production et la consommation (au sens égalité), est assuré par le dernier consommateur du système gravitaire, le réservoir du Gargalon situé à Fréjus au dessus du Reyran.

Cet équilibre est illustré par ces deux  tableaux de  2017 et 2018 mois par mois et jour par jour. LIEN
Des statistiques de ce genre furent demandés à juste titre par Jean Gault président de l'association des oléiculteurs du pays de Fayence.

Il est important de souligner qu'E2S a un rendement ventes/production de quasi 100% tandis que pour les communes ce rendement n'est que de 74% pour l'ensemble. Cela tient au mode de distribution: peu de clients, de grosses conduites et un linéaire  faible (94km) pour E2S donc peu générateur de fuites; un grand nombre de clients; un linéaire élevé (470km) donc générateur de fuites.

Je renvoie à mon billet du 26 mai 2019 pour en savoir plus.

Il est intéressant d'avoir conscience de tous les usages de l'eau en consommation  privée et collective. Je renvoie aux différents liens que j'ai consultés pour vous, en fin de cet article. La consommation d'eau est faite par les ménages dans leurs logements, jardins et piscines ... par les entreprises et établissements rivés ou publics, et par les collectivités locales.

Ménages: évolution de la consommation d’eau par habitant en France

À la fin du XIXe siècle, la consommation domestique d’eau par habitant était d’environ 15 à 20l par jour. Elle a fortement augmenté avec la généralisation de la distribution d’eau par le robinet dans les domiciles : en 30 ans, les Français ont triplé leur consommation d'eau, pour atteindre 150l  d'eau par jour et par personne en France en 2017. 

Alors qu’à la fin du XVIIIe siècle, la consommation en eau était de 15 à 20 litres par personne et par jour, l’évolution économique et sociale, la modernisation et le changement dans les modes de vie ont très largement contribué à son augmentation. Il est aujourd’hui naturel d’ouvrir le robinet et de se servir en eau potable pour les différentes tâches du quotidien.

La consommation moyenne en eau d’un foyer

 

La consommation en eau : quelques chiffres

Selon le relevé des compteurs d’eau en général, un foyer de 4 personnes, composé de 2 adultes et de 2 enfants consommerait en moyenne 150 m3 d’eau par an (55m3 par adulte et 20m3 par enfant), ce qui équivaut à 410 litres par jour. Une personne à revenu modeste consommerait environ 90 litres par jour et une personne au niveau de vie plus élevé aurait une plus grande consommation. La consommation d’un adulte ou d’un sportif est plus élevée que celle d’un enfant ou d’une personne âgée. Il existe aussi des disparités dues à la situation géographique. Dans la région Nord Pas-de-Calais, la consommation journalière pour une personne serait de 109 litres alors que dans la région Provence Alpes Côte d’azur, où les températures sont plus importantes et les besoins en arrosage plus grands, elle serait de 228 litres. La moyenne nationale est de 151 litres d’eau par jour. La consommation diffère également selon l’époque de l’année. Les périodes de vacances auraient tendance à augmenter nos besoins en eau.

La consommation en eau : changement dans les comportements

Alors que l’eau fait partie intégrante de notre quotidien, la douche et le nettoyage de la maison représentent, à eux seuls, 93% de notre consommation d’eau. Cependant, au fil des années, on remarque un changement dans les comportements et une baisse de la consommation d’eau potable.

Toujours plus soucieux de l’environnement, les consommateurs adoptent un comportement éco-citoyen et essaient de réduire au maximum leurs besoins en eau. Les équipements sanitaires et électroménagers sont également moins gourmands en eau et sont équipés, pour la plupart, de fonction « éco ». Pendant les périodes de sécheresse, des restrictions d’usage sont mises en place par arrêtés préfectoraux pour limiter la consommation en eau. La rénovation du réseau pour limiter les fuites d’eau est aussi un bon moyen pour éviter de gâcher.

Combien d'eau consomme un Français? Des chiffres plus détaillés

D'après diférentes sources d'estimation, la consommation de l’eau pour un ménage français se répartit ainsi pour 140l par jour et par personne : 

  • 60l pour les bains et les douches
  • 30l pour les W.C. ;
  • 16l  pour le linge
  • 15l pour la vaisselle
  • 9l  pour le lavage de la voiture
  • 9l  pour la préparation de la nourriture
  • 1l pour la consommation d'eau potable.
  • et l'arrosage du jardin, les piscines ??? c'est en plus!

En somme, par personne,  140l de l'eau que nous utilisons à la maison sont dédiés à l'hygiène et au nettoyage (93%) et 10l (7%) seulement à notre alimentation.

Et en pays de Fayence?

Pour nous en pays de Fayence, c'est l'arrosage des jardins qui est un élément déterminant de la consommation des ménages. Cela tient au caractère d'habitat individuel en grandes surfaces de terrains, à l'entretien de jardins à fleurs et à pelouses,  aux piscines et à la culture maraichère qu'un grand nombre d'entre nous pratique, par plaisir et besoin.   Ces besoins sont importants - pour certaines plantes - lors de la croissance de la végétation de mai à juillet et son entretien jusqu'à l'arrivée des pluies d'automne. De plus, la forte proportion de résidences secondaires (d'avril à fin octobre  27% du parc de logements) et le tourisme durant les mois d'été de mi juin à fin août, accroîssent la consommation de manière très importante.

Les besoins varient selon la pluviomètrie d'année en année et de sa distribution au cours des mois. C'est ainsi que la consommation fu pays de Fayence a été plus élevée en 2017, année de sécheresse de mai à décembre; en revanche elle a été plus faible en 2018 à cause d'une pluviomètrie plus élévée et mieux répartie au cours de la période de croissance de la végétation.

Il est intéressant de consulter les rapports du BRGM sur l'état des nappes souterraines en France. On voit que nous sommes parmi les territoires favorisés avec "terrain sédimentaire à nappes de grande capacité".

Les entreprises et les établissements privés et publics et les collectivités locales

Sortis de la maison, nous sommes tous directement ou indirectement à l’origine d’un certain nombre d’utilisations d’eau collectives. Ils concernent essentiellement les services publics (communes, administrations, écoles, hôpitaux…) et les activités économiques principalement tertiaire (au bureau, du fleuriste, au supermarché, lavage de voitures…)

Quelques chiffres clés

  • École : 20 litres/élève/jour
  • Centre de vacances : 100 litres/jour/personne
  • Stade (équipements vestiaires et douches + arrosage) : 3 000 m3/an
  • Nettoyage des marchés : 5 litres/m2/jour de marché
  • Lavage des caniveaux : 25 litres/mètre linéaire/jour de nettoyage
  • Maison de repos ou retraite : 100 à 250 litres/lit/jour
  • Hôpital, clinique : 300 litres/ lit/jour
  • Camping : 140 à 200 litres/jour/personne
  • Restauration collective : 10 à 20 litres par jour et par repas préparé

Pour conclure.

Sur les 9.5millions de m3 d'eau produits chaque année par E2S, entre 45 et 55% sont consommés  par le pays de Fayence selon les usages et la pluviométrie qui affecte les besoins d'arrosage des jardins et de nettoyage des collectivités. L'équilibre entre la production et la consommation est assuré par le Gargalon.


  1. Quelle est la consommation d’eau moyenne par ménage ?
  2. La consommation moyenne en eau d’un foyer
  3. Litres d'eau consommés par un Français
  4. Le rapport du cabinet "A propos" sur le transfert de la compétence "eau et assainissement"
  5. Quelles plantes en climat méditerranéen?
  6. BRGM état des nappes souterraines.
  7. BRGM état des nappes souterraines le 1/4/2019


Created: 08/06/2019
Changed: 10/06/2019
Visits: 117
Online: 0