Gilets jaunes, pouvoir d'achat, hausses des salaires et des pensions pour tous? impossible équation.

 

566472dd5a215cb3ae7a6b123ee27a46.jpg

Les syndicats se tiennent prudemment à l'écart du mouvement des gilets jaunes.

Mais je lis aujourd'hui les positions  de  FO; en premier la résolution générale votée au Congrès de Lille en juin 2018; elle comporte en tête de chapitre "Face à une société de plus en plus inégalitaire et polarisée, priorité à l’augmentation des salaires et des pensions".

Extraits de la résolution générale :

Le Congrès exige une meilleure répartition des richesses et dénonce la persistance de la modération salariale. Il revendique une véritable hausse du pouvoir d’achat, réitérant comme priorité et nécessité économique et sociale l’augmentation générale des salaires assortie d’une réelle égalité salariale entre les femmes et les hommes. […] Il défend la création d’emplois en CDI ou sous statut et un Smic à 80 % du salaire médian. Le Congrès exige l’arrêt du gel des traitements et salaires des fonctionnaires et des agents publics […]. Le Congrès défend également une augmentation du pouvoir d’achat des retraités, et demande le retour à l’indexation générale des retraites, pensions et pensions de réversion sur les hausses de salaires. […] Le Congrès dénonce l’ingérence de l’Union européenne qui, en appelant notamment à une révision des mécanismes d’indexation des salaires, traitements et pensions, érige la déflation salariale en véritable outil de politique économique et de restauration de compétitivité. 

Réflexions:

On ne peut qu'être d'accord, surtout quand on porte un gilet jaune et qu'on fait partie de ceux qui ont le  moins. Mais où est la hausse de production  de richesse - le produit intérieur brut - pour permettre cela? Cela va se traduire en inflation et en augmentation du déficit commercial, car les gens achèteront plus de produits "made in PPC" People's Republic of China.

Si la taille du gateau - le PIB - n'augmente pas, la solution ne peut venir que d'une modification de la répartition de la richesse produite. C'est ce que le gouvernement Macron a commencé à faire, en prenant à ceux qui ont le plus,  pour donner à ceux qui ont moins. Hausse de la CSG pour les retraités aisés, baisse des cotisations sociales et hausse des salaires nets, suppression de la taxe d'habitation pour 80% des contribuables... Et la progressivité de la CSG serait un pas de plus dans cette voie - certes évoquée .... mais attendons. Cette politique n'est pas une hausse de pouvoir d'achat mais un transfert, par  vases communiquants. Mais "en même temps" Macron fait des cadeaux aux riches par la supression de l'ISF, la réduction de la taxation des bénéfices... au nom du "ruisselement".

Le problème de la répartition de la richesse et des efforts est pendant depuis des décennies; aucun président, aucun parti politique n'a été capable de le traiter. C'est tout le débat des gilets jaunes aujourd'hui.

La distribution des revenus des ménages mesurée par les 10 déciles reflète la production c'est à dire la valeur ajoutée des entreprises. En 2016 c'était ceci:

f28c3491d30bff9ddab70bce8bdfb1c8.png

On voit que 30% des individus ont un niveau de vie de moins de 15000€/an (1250€/mois).  L'inégalité est bien visible lors du  passage du 9è (33220€/an 2770€/mois) au 10è décile (56230€/an 4685€/mois).

Mais niveau de vie et salaire?  quelle différence? Entre les chiffres de l'INSEE (3 et 4: niveaux de vie)  et ceux de l'observatoire des inégalités (7: salaires) ou d'autres  données  publiées sur les salaires...  ils sont très différents. Il n'y a pas de correspondance entre niveau de vie et salaire; car à salaire égal, le niveau de vie dépend de la situation familiale: par exemple, entre le célibataire sans enfant, le père de famille dont l'épouse est au foyer et qui a 3 enfants, ou la mère célibataire avec 1 enfant...

Voir explosion des taxes depuis 2009 par Eric Verhaeghee

Définition INSEE: Le niveau de vie est égal au revenu disponible du ménage divisé par le nombre d'unités de consommation (uc). Le niveau de vie est donc le même pour tous les individus d'un même ménage. Les unités de consommation sont généralement calculées selon l'échelle d'équivalence dite de l'OCDE modifiée qui attribue 1 uc au premier adulte du ménage, 0,5 uc aux autres personnes de 14 ans ou plus et 0,3 uc aux enfants de moins de 14 ans.

Alors que va annoncer Macron pour répondre à la grogne des gilets jaunes? Réponse mardi 27 novembre 2018. Il promet une réponse claire aux classes moyennes et laborieuses.

[video]https://youtu.be/t95sFw4OSvk[/video]

Plus:

  1. Hausse du carburant : FO revendique une prime transport et l’augmentation des salaires 9/11/2018
  2. FO:priorité à l’augmentation des salaires et des pensions dans le public et le privé 19/6/2018
  3. INSEE distribution des revenus par 10 déciles 1996-2016 fichier excel
  4. INSEE répartition de la population par revenus fichier excel
  5. INSEE Nombre et structure des ménages fichier excel
  6. Connaissez vous le vrai prix des services financés par l’Etat ? Education, santé, transports… un quizz
  7. Salaire : êtes-vous riche ou pauvre ? Observatoire des inégalités
    attention à ne pas rapprocher les chiffres avec ceux du niveau de vie de l'INSEE
  8. Explosion des taxes depuis 2009 par Eric Verhaeghee