Au fait, c'est quoi les zélites?

Alain Minc : « Il n'existe pas de pays sans élites »

Source Les Echos

 

aaa5490772bbdcde1e1ae7cd07f907d4.pngENTRETIEN. Dans son dernier livre, « Voyage au centre du système », Alain Minc analyse en profondeur le fonctionnement des mécanismes du pouvoir en France. S'il réfute la mise en cause systématique des élites - « un élément fondateur du populisme » à ses yeux -, il appelle à s'attaquer d'urgence aux « inégalités culturelles » qui minent notre démocratie.

Le mouvement des « gilets jaunes » entre dans sa dixième semaine. L'un de ses aspects est la mise en cause des élites, du fameux système qui est l'objet de votre dernier livre. A vos yeux, cette critique du peuple contre les élites est-elle recevable ? Commençons par soulever un problème de vocabulaire. Les « gilets jaunes » font incontestablement partie du peuple mais ils ne sont pas « le peuple ». Ils expriment une réelle insatisfaction...

 

 

Extrait: prologue et chapître 1

 

 

 

 

 

C'est quoi les élites?

  • Ce qu'il y a de meilleur dans un ensemble composé d'êtres ou de choses; produit d'une élection qui, d'un ensemble d'êtres ou de choses, ne retient que les meilleurs sujets.
  • L'élite polytechnicienne, rurale; l'élite de la nation, de la roture.
  • Classe minoritaire composée de gens qui, du fait de leur naissance et de leurs mérites, de leur culture et de leur capacité sont reconnus (ou se reconnaissent) comme les plus aptes soit à occuper les premières places de la société à laquelle ils appartiennent, soit à donner le ton à leur milieu. (Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 72).Il me fallait donc prendre appui dans le peuple plutôt que dans les « élites » qui, entre lui et moi, tendaient à s'interposer (De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 8).