REHABILITATION DE LA MAISON DE PAYS

Edition du 16 septembre 2019

Maître d'ouvrage: la Communauté du pays de Fayence


Maître d'oeuvre


STEPHANE COMBY ARCHITECTE DPLG 7 bis, rue source saint Michel 83340 Flassans sur Issole
CHRISTOPHE PISANO  ÉCONOMISTE 1442, vieille route de Grasse 83300 DRAGUIGNAN
SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle) HERVE INGENIERIE - Jean Marie Hervé, ingénieur thermicien & fluides 250 chemin du Gabron - 83480 Puget sur Argens
SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle)  BEBCI  Michel Rampin, ingénieur structure 260 rue Lavoisier - 83210 La Farlède


01.JPG

CONTEXTE ET NATURE DES TRAVAUX

La Communauté de Communes du Pays de Fayence réhabilite un bâtiment qui, jusqu'en 2014, constituait I'hôtel communautaire. Il s'agit du bâtiment "maître" d'une propriété qui fut tour à tour, au cours de I'histoire :

  • un relais de poste,
  • le siège d'une entreprise horticole (ancienne pépinière). La galerie à arrière du rez de jardins et les canalisations dans celles-ci qui alimentaient des ouvrages d'irrigation dans le parc, témoignent de cette ancienne activité LIEN
  • les locaux administratifs du syndicat intercommunal (SIVOM) puis de la Communauté de Communes après 2006

Ce bâtiment tout en longueur et de faible largeur est composé de deux ailes,  Est et Ouest, articulées sur un volume central. Il a connu de nombreuses transformations :

  • Ouvertures diverses, notamment en façade sud
  • Surélévation de aile ouest dans les années 80 pour réalisation de la salle du Conseil du syndicat intercommunal
  • Rajout den escalier de secours.
  • Le volume central a lui aussi subi certaines transformations.

03.JPG


Un batiment inadapté au fonctionnement d'une ERP établissement recevant du public


Ce bâtiment ancien est aujourd'hui fonctionnellement obsolète. Les locaux sont vétustes et ne sont plus adaptés aux conditions actuelles d'une réception du public :

  • même au rez de chaussée du bâtiment, les personnes en fauteuil roulant ne peuvent pas être accueillies du fait de dénivellations de planchers très nombreuses. La salle du conseil communautaire n'est pas accessible.
  • Les locaux ne sont plus aux normes de construction actuelles et structurelles (planchers en
    mauvais état), électriques, thermiques (le bâtiment est une passoire énergétique),  etc.

Alors qu'elle envisageait sa démolition pour reconstruire à sa place un bâtiment moderne et adapté aux exigences actuelles de I'accueil de sa population, la mise en exergue de la valeur architecturale de la bâtisse existante par les services de l'UDDAP 83 a conduit la Communauté de Communes à réorienter I'opération vers une réhabilitation de I'édifice.

NB: Il a fallu de nombreux mois pour élaborer le dossier d'appels d'offres d'entreprises DCE (dossier de consultation d'entreprises) par le maître d'ouvre chois par la ComCom.

L'aménagement extérieur, hors projet, ne faisant pas partie de l'operation.

04.JPG


Le parking actuel (parcelle 789) devant l'immeuble le long de la D19 n'est pas inclus dans le projet dans la mesure où sa maitrise foncière n'est pas assurée; la parcelle est actuellement l'objet d'un échange de terrains entre la ville de Fayence et les services du Département du Var, non encore finalisé.

Une fois celui-ci acté, un aménagement définitif du parking et des abords du bâtiment, viendra repenser le stationnement, l'accueil des personnes handicapées et surtout donner une image plus valorisante du bâtiment en requalifiant I'espace devant celui-ci. Cet aménagement fera en temps utile, I'objet d'un marché de travaux ultérieur.


SITUATION FONCIERE ET URBANISTIQUE


Le terrain objet du projet est constitué de plusieurs parcelles :

  • Parcelle D 1068 : il s'agit de l'unique parcelle,  propriété à l'heure actuelle, de la Communauté de Communes
  • Les autres parcelles qui complètent l'unité foncière gérée par la Communauté de Communes: 439, 1069  et 436 laquelle constitue le jardin au sud du bâtiment, sont actuellement propriété du Département du Var. Elles sont actuellement  mises à disposition et gérées par la Communauté de Communes.
  • Le statut de ces parcelles du département du Var devrait changer. Dans le cadre de I'échange de sols en cours entre le Département et la Ville de Fayence, il est prévu que celle-ci en récupère la maîtrise foncière.
  • Il est ensuite prévu, une fois cette opération actée, que la ville de Fayence rétrocède à la Communauté de Communes les parcelles du jardin dont elle a aujourd'hui la jouissance.
  • L'ensemble des terrains composant l'unité foncière est situé en zone UB du PLU de Fayence.
  • Les parcelles  4, 789 et 790 sont également propriétés du département du Var et mises à disposition de la ville de Fayence pour usage de parking. Elles sont également inclues dans la discussion d'échange de sol entre le département et la ville, ce qui, une fois que cette dernière en aura récupéré la maitrise foncière, en permettra l'aménagement.


Programme des locaux à aménager

La Communauté de Communes, maître d'ouvrage a modifié le programme en cours de réalisation du dossier de consultation des entreprises

Initialement prévu pour un aménagement avec deux ailes complètement autonomes et comportant chacune un service communautaire:  aile Est MSAP (maison de service au public)  sur deux niveaux; et aile Ouest service de I'eau - après le transfert de la compétence eau et assainissement le 1/1/2020 mais reporté au plus tard au 1/1/2026 - avec création de bureaux à la place de l'ancienne salle du conseil, le programme a été revu en phase projet  de maîtrise d'oeuvre.

L'aile Est  conserve la destination de MSAP, mais ne comporte plus qu'un seul niveau et un étage très partiel, tandis que l'aile Ouest est désormais à vocation polyvalente avec des bureaux pour la MSAP, quelques-uns seulement étant affectés aux services de I'eau; l'ancienne salle du conseil conserve dans le nouveau projet une destination de salle de réunion pour les conseils communautaires.

Le permis de construire a été déposé et instruit sur la base du projet initial MSAP et service de l'eau et assainissement. Le nouveau projet devra faire I'objet d'un permis de construire modificatif avec un nouveau dossier de  demande d'autorisation de construire, d'aménager ou de modifier un ERP établissement recevant du public,  avec un nouveau passage devant les commissions de sécurité et d'accessibilité des personnes en situation de handicap.


Travaux prévus: Les travaux comprennent :

  • l'éxécution des plans de détails
  • tous travaux prévus aux plans et aux CCTP, notamment :
    o maçonnerie
    o charpente / couverture tuiles
    o menuiseries intérieures et extérieures
    o isolation, cloisons
    o faux-plafonds
    o revêtement de sol
    o peintures
    o électricité - courant faibles
    o plomberie IJ VMC -- chauffage
    o VRD
    o Ascenseur.

Il s'agit d'un volumineux dossier de plans, de spécifications et de métrés... comme celui-ci

Il y a 11 lots qui font chacun  l'objet d'une fiche comprenant la description des opérations à faire (ouvrages), des unités à mettre en oeuvre (m, m2, kg, longueurs de cables etc...), leur nombre... les soumissionnaires sont censés n'avoir plus qu'à remplir les colonnes prix unitaire, prix total par ligne... et prix total de l'ensemble du lot en bas de page. Ces fiches sont sous forme excel ou doc, prépareés par les ingénieurs. Les concepteurs du dossier de consultation des entreprises estiment  ainsi avoir fait tout le travail et que les entreprises n'ont plus qu'à remplir leurs tableaux et remettre leur prix forfaitaire et définitif.

Les appels d'offres ont été lancés le 20 septembre 2019; la libération des bâtiments par ses occupants actuels était impérative pour permettre les visites des entreprises. Les offres d'entreprises  doivent être remises au plus tard le 21 octobre 2019 à 10h. La maitrise d'oeuvre se donne 120 jours pour choisir le gagnant sur la base d'une évaluation technique et financière de poids 50%/50%. Donc date  limite le 21 février 2020. Les travaux doivent durer impérativement 16 mois y compris la préparation... donc rendu en état de fonctionnement le 21 juin 2021.

Bon vent aux entreprises qui pourront remettre des offres sur un dossier de cette importance le 21 octobre et s'engager sur un prix forfaitaire ferme et définitif.

 


Pour les entreprises locales intéressées, voici l'ensemble des documents de l'appel d'offres, sous une forme plus simple et facile à consulter et utiliser. LIEN.