ET GRETA CESSA DE SOURIRE

25 septembre 2019 Maj: 25 septembre 2019

Et Greta cessa de sourire. Et Greta grimaça. Et Greta pleura. Et Greta tempêta. Et Greta menaça le parterre de têtes couronnées. Et Greta déchaîna, au-delà des océans tumultueux, la fureur du troupeau de vieux mâles qui broute dans les prairies des hauts plateaux de l'info continue française. Je ne vais pas citer un seul de leurs noms, une seule de leurs insultes. Il faudrait les citer toutes, comme s'y emploie mon vaillant confrère de Télérama, Samuel Gontier.

En cessant de sourire, Greta a touché un nerf. Peut-être même LE nerf. Je ne sais pas le nommer exactement. Pas seulement leur impuissance. Mais quelque chose comme leur lâche complicité. Souris, Greta ! Dis-nous ce que tu veux, mais avec le sourire ! Promets-nous les flammes de l'enfer, le bûcher si tu veux, mais souris ! Souris comme on sourit à la télé. Souris comme on l'apprend aux petites filles à tresses et à rubans, à l'avenir tout en rose. Souris comme une miss, comme une petite fille à compliment et bouquet au bas de la passerelle. Fais-nous ton gentil compliment d'apocalypse, pour que nous puissions continuer à reconnaître impunément que tu poses de "vraies questions", à t'écouter la tête penchée, à t'ignorer gentiment, à te ranger ensuite dans le placard aux poupées.

Il est vrai qu'on y entend aussi d'autres musiques. Yann Arthus-Bertrand, par exemple, rappelait hier soir sur BFM que Greta ne dit pas autre chose que ce que répète toute la presse. Mais toute la presse y met les formes. Toute la presse n'en finit pas de chercher les mots pour le dire. Toute la presse le répète si bien que plus personne ne l'écoute. Toute la presse aligne ses impeccables prédictions d'effondrement entre deux pubs pour les rutilants nouveaux SUV, ou pour les week-ends en low cost. Arthus-Bertrand, toujours, lucide : "Qu'est-ce qu'il va y avoir, ici, dans vingt minutes ? De la publicité, pour qu'on continue à acheter, à consommer !" Toute la presse vit de cette force-là, qui nous entraine à l'abîme.

LIRE AUSSI

DANS LE MONDE, LES PAGES "PLANÈTE" CÔTOIENT LES (TRÈS) GROSSES VOITURES

 

 

DOSSIERClimat : comment dire l'urgence ?

LIRE AUSSI

CLIMAT : COMMENT DIRE L'URGENCE ?