Edit link:
Short link:
  • ACCUEIL
  • RUBRIQUES
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • THÉMATIQUES
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • EMISSIONS
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
  • CHRONIQUES
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
  • MON COMPTE
    •  
    •  
    •  
    •  
  • VIDÉOS EN COURS
  • SUIVIS
PR
Déconnexion

 

 

 

   
LE HOMARD EST SANS PITIÉ
CHRONIQUE

LE HOMARD EST SANS PITIÉ

11 juillet 2019 Maj: 11 juillet 2019

 

 

Eh, Fabrice Arfi, pas si vite ! Où est passé le bon vieux temps où Mediapart laissait passer quelques jours entre chaque épisode des grands feuilletons des années 2000 ? Où on savourait les grands crus Bettencourt et Cahuzac gorgée par gorgée, en les faisant tourner en bouche comme ils le méritaient ? J'ai à peine eu le temps de digérer les homards de François de Rugy à l'Assemblée, en compagnie de mon ami Aphatie, que je me réveille avec le limogeage de sa directrice de cabinet, la préfète Nicole Klein, qui a conservé 12 ans un HLM parisien où elle n'habitait pas. Et alors que j'attaque cette chronique, voici qu'on me fourre le nez dans le dressing à 17 000 euros de Mme de Rugy au ministère de l'écologie. Pas si vite ! Laisse-moi le temps au moins de finir ma chronique avant le prochain épisode ! (Accessoirement, pendant ce temps, qui parle de l'affaire que nous révélons nous-mêmes ici, les "ménages d'entreprise" du patron de l'Opinion, Nicolas Beytout ? Hein ? Qui relève que le quotidien du business est acheté par le business ? Ah, si seulement Beytout avait lui aussi dîné au homard, avec Aphatie, quand il animait les réunions de l'Union des Entreprises des Alpes de Haute Provence !)

Cela dit, le homard est sans réplique. Le homard a tuer Rugy, comme le répète Twitter depuis hier en se gondolant sous le hashtag #homardmatuer. Le homard est l'arme ultime, de dernier recours (comme le cireur de chaussures, que convoquait à l'Elysée le conseiller de Hollande, comment s'appelait-il déjà, ah oui, Aquilino Morelle, poussé à la démission par une accusation de conflit d'intérêt, avant d'être plus tard blanchi par la Justice. C'est si loin !) Une affaire de dilapidation de fonds publics ne scandalise pas, si elle ne s'accroche pas au détail qui tue, le homard, le dressing (donc les robes longues, les chaussures à talons aiguille, et tout ce qui va avec), ou le dîner de la Saint Valentin avec pétales de roses sur la table.

pétales de roses

PÉTALES DE ROSES

La déconstruction des narrations médiatiques étant la raison d'être de ce site, j'ai néanmoins écouté consciencieusement les réponses de François de Rugy au (premier) scoop de Mediapart lors du compte-rendu du Conseil des ministres. C'est ici, à partir de 29'50''. Vous pouvez écouter si le coeur vous en dit. Mais je sais que vous n'écouterez pas. Car Rugy est condamné d'avance. Condamné pour punition de sa trahison de Hamon en 2017. Condamné surtout pour avoir accepté ensuite de remplacer Hulot dans son rôle de ministre en carton pâte, de leurre du business pendant que la planète brûle, et que l'espèce court à sa perte, ce qui est une suffisante raison d'être totalement indifférent à son sort. Même si les homards ne sauveront pas la planète.

 

 

 

 

 

 

DOSSIERDéontologie en miettes

LIRE AUSSI

DÉONTOLOGIE EN MIETTES

 Offrir

 

48
48
Retourner à l'article
Rafraîchir les commentaires
COMMENTAIRES

LE HOMARD EST SANS PITIÉ

GrasItaliqueSoulignéInsérer un lienURL intégréePlein écran

 

Entrez votre message

 

 

COMMENTAIRES PRÉFÉRÉS DES ABONNÉS

On ne va pas faire la fine bouche sur ce qui arrive à Rugy via les "enquêtes" téléguidées de Médiapart. Par contre Fabrice Arfi , dont la bassesse en est à essayer de salir Mélenchon par la même occasion, alors que celui-ci n'a strictement rien à fai(...)

 

On ne peut que se rejouir que de Rugy prenne une baffe,

mais #OuEstSteve ?

C'est quand meme dingue ?

C'est Castaner qui devrait etre au centre de l'arene ! En France, c'est plus grave de se gaver de homard que de tuer des citoyens innocents, au hasard.

E(...)

 

Serge Raffy ( chroniqueur à l’Obs, journal de gôche tendance Macron) interpellé hier sur LCI au sujet de ces « repas d’affaires ».

 

Les 3 autres journalistes présents condamnent, mais pas Raffy, qui reconnait y avoir participé mais ajoute qu’il ne voya(...)

 

DERNIERS COMMENTAIRES

La justice ne voit pas de quoi fouetter un chat quand on détourne 400 millions de fonds publics, alors pensez ... pour quelques dizaines de milliers...

 

Et puis il y a le fameux  "j'assume !", le produit miracle qui vous remet les wc à neuf, même après une bonne gastro...

 

- J'ai retourné ma veste ?... J'assume !

 

- Je suis parjure ? ... J'assume !

 

- Je bamboche aux frais des sans dents ? ... J'assume !

 

- Je fais refaire mon appart du sol au plafond aux frais du contribuable ? ... J'assume !

 

 

Eh watching you t'as fraoute les roubloutes


Canapé, bidet à coudre

 

Merde in France

 

Cacapoum cacapoum ...

 

Merde in France...

 

Répondre

Au marché de Rugy, le homard se paie très cher.

 

Enfin c'est ce qui devrait arriver si la France était une démocratie. Mais Macron serait capable de conserver ce ministre malgré ses casseroles.

Répondre 

On notera que Mediapart n'est pas nommé par De Rugy qui préfère parler d'un "site internet"... 🙄 En mode Jean-Pierre Pernault dans le 13h de TF1 qui évoquait il y a quelques années les accusations d'un site internet contre Sarkozy dans l'affaire Bettencourt. 😆

Répondre

@siniseur et @sinisés

 

 

 

 

"La déconstruction des narrations médiatiques étant la raison d'être de ce site"

 

 

...: en est réservé à effectuer le labeur à chacun de ses visiteurs.

 

 

Répondre

puissions nous dire bientôt : homard l'a tuer

Répondre

Pour ce gouvernement le vert est dans le fruit, hihihi !

Répondre

shuppy nous pose une question d'intérêt général:

" D'une manière générale , vous connaissez beaucoup de personne dont la politique est le métier ( et donc la source de revenue ) qui n a pas de casserole au cul ? "

 

Je puis répondre oui : Ursule Nestor de Jardin quincailler de son état.

 

Ursule Nestor de Jardin, candidat malheureux à 27 élections.

 

Recordman, toutes catégories (délégué de classe, municipales, régionales, présidentielles, ...) du dépouillement à 2 voix 

(2 voix : il est marié)

 

Dans un acte de désespoir, il voulut entrer dans le Guinness Book des records. 

 

Cela lui fut refusé: il n'avait pas atteint le quota de voix requis. 

 

Aujourd'hui, Ursule Nestor de Jardin, retraité de la politique, n'a pas de casseroles au cul mais dans sa quincaillerie.

Répondre

Le homard a tué de Rugy.

C'est que le combat était inégal, la justice étant du côté du homard.

 

Et on entend dire, regretter, déplorer qu'il n'y ait pas de contrôles à propos de utilisation de l'argent public ...

 

Mais si, il y a des contrôles, demandez aux bénéficiaires (bénéficiaires, qui a choisi ce mot pourri ? ) du RSA.

 

Répondre

En attendant, François De Rugy nous aura rejoué la partition anti-presse sans manquer une note : journalistes militants sources anonymes (rendez-vous compte!) et malveillantes. En somme, une délation qui n'est pas sans rappeler les heures les plus sombres de notre histoire (le procès Balkany).

Répondre

Ils ont décidé de faire leurs feu d’artifice du 14 juillet avant l’heure.

Ils ont peut-être plusieurs dossiers sous le coude.

La perquisition est mal passé visiblement ( a juste titre).

Quoi qu’il en soit bravo à vous les journalistes !!!!

 

Répondre

Avant, c'était le vert vide.

 

Maintenant c'est le verre trop plein.

Répondre 

D'une manière générale , vous connaissez beaucoup de personne dont la politique est le métier ( et donc la source de revenue ) qui n a pas de casserole au cul ?

Répondre 

Ça serait bien aussi de relever l'évasion fiscale de BFM TV, à part Téléram personne n'en parle pour l'instant je crois.

Répondre

On ne peut que se rejouir que de Rugy prenne une baffe,

mais #OuEstSteve ?

C'est quand meme dingue ?

C'est Castaner qui devrait etre au centre de l'arene ! En France, c'est plus grave de se gaver de homard que de tuer des citoyens innocents, au hasard.

Et les revelations du Media sur la mort de Madame Redouane ? Ca devrait pas faire toutes les unes ?

Répondre 

Parfait comme presque toujours !

Répondre

mais le homard était bio.. alors ça va 

 

Répondre

Serge Raffy ( chroniqueur à l’Obs, journal de gôche tendance Macron) interpellé hier sur LCI au sujet de ces « repas d’affaires ».

 

Les 3 autres journalistes présents condamnent, mais pas Raffy, qui reconnait y avoir participé mais ajoute qu’il ne voyait pas bien ce qu’il faisait là (Dans ce cas-là pourquoi y aller ?) que la nourriture était médiocre ( A ce prix-là, il a raison de se plaindre) et que de toutes façons, ça s’est toujours fait .

 

Avec des arguments comme ça, sûr qu’on va loin. On se demande même pourquoi on a supprimé la peine de mort, puisque « ça s’est …….. fait » !

 

Ce qui est désolant c’est que ces gens là ( Et là, je les mets tous, gauche, droite, extrêmes….) passent leur temps à nous dire, que pour sauver la France, l’Europe, la planète, l’univers, il va falloir faire des sacrifices, nous promettent du sang et des larmes, et en attendant l’apocalypse, se goinfrent sans vergogne, laissent tourner le moteur de leur bagnole à l’arrêt pour bénéficier de la clim, etc…

 

Et, tenez vous bien, pour Raffy, ceux qui critiquent ces façons de faire sont des populistes ! (Vous savez ce mot à la mode, pour discréditer l’interlocuteur, quand il a le culot de penser autrement). Et encore, il ne nous a pas sorti que ceux qui critiquent alimentent le « ‘Tous pourris »

 

C’est vrai qu’au train où vont les choses, on ferait mieux de comptabiliser les « Encore sains ! »*

 

Et c’est  pourquoi « Carthago delenda est » !

Répondre 

On ne va pas faire la fine bouche sur ce qui arrive à Rugy via les "enquêtes" téléguidées de Médiapart. Par contre Fabrice Arfi , dont la bassesse en est à essayer de salir Mélenchon par la même occasion, alors que celui-ci n'a strictement rien à faire là-dedans, ça ne rend pas Médiapart bien propre. A afficher ainsi leur détestation de Mélenchon comme de simples militants LREM en meute sur Twitter, Médiapart ne fait que se décrédibiliser et devenir de plus en plus antipathique malgré les affaires qu'il sort => https://twitter.com/fabricearfi/status/1149186232796295168

Répondre 

Bôahf, cela m'a fait relire une BD de Jean Yanne & Tito Topin :

 

" Les Dossiers du B.I.D.E. La Langouste ne passera pas " ("Liberté, Égalité, Choucroute")  

 

De 1969 à 2019, on est passé de la langouste au homard : 50 ans de progrès démocratique.

 

 

Répondre

 

Je ne crois pas un instant au fait que De Rugy va être poussé vers la sortie pour un fond, une ambiance, un passif, qui inclut la trahison de Hamon. Tout le monde a trahi Hamon, et tout le monde (le monde étant les gens du pouvoir politique et médiatique) se moque bien de Hamon.

De Rugy va être exfiltré car c'est un personnage humainement détestable.
  

Même dans ce milieu, cette Cour de Louis XVI, il convient d'arrondir les angles pour arrondir ses émoluments, chuchoter des convictions antidémocratique plutôt qu'hurler au fascisme contre ses détracteurs, appeler à la réforme plutôt qu'à l'éradication des gauchistes, manger cher mais discrètement si l'on est pas capable de bien se comporter avec son personnel.

Les De Rugy sont des Balkany antipathiques. Ils ont raté quelque chose.

Valls aussi, Boutih aussi, des hargneux, des destructeurs.

Les pires affreux, Pasqua, Sarkozy, Campion, Tapie, savent flatter au bon moment, caresser dans le sens du poil. Pas les De Rugy. Je ne parle pas de sourir aux leaders, Macron Philippe, ça, ils savent faire, mais ménager le petit personnel, ceux juste en-dessous, et ça fait du monde qui aujourd'hui se presse avec des fourches et une corde.

Comme toujours, voir et revoir "Ridicule" de Patrice Lecomte.

Le pouvoir chasse ceux qui montrent un peu trop aux citoyen.ne.s à quel point la France a basculé dans un régime autoritaire avec la corruption qui va avec. Déjà, il y 2 ans, Valls à la Présidentielle, qui avait un sans complexe annoncé le programme. Et depuis si longtemps, De Rugy, pas moins bon que ses semblables, mais qui nous emmerde et ne s'en cache pas.

Et puis on passera à autre chose ; comme par exemple se lamenter sur le fait qu'il n'existe pas d'alternative politique, sociologique, à cette dérive.

 

Répondre 

Et dire que c'est un ancien écolo

Répondre 

Je m'imagine la rédac' de Médiapart en train de décider l'ordre des révélations :

"- Alors d'abord on commence par les diners somptueux, c'est pas mal comme mise en bouche, ça fragilise le ministre sans le détruire complétement !

- Ouais et après on peut placer l'article sur sa dircab, comme ça on peut encore digérer le homard et montrer que tout l'entourage est pourri

- Tout à fait ! Et enfin le coup de grâce, l'erreur qui a emporté tellement de ministre, on enfonce le dernier clou avec les travaux à 63 000€ !"

 

Sérieusement, ça doit avoir un petit côté jubilatoire.

Même si comme le dit si bien DS ça ne sauvera pas directement la planète, ça fragilisera un peu le gouvernement et c'est toujours ça de pris, chaque fissure dans l'édifice macron va dans le bon sens.

Répondre 

moi aussi ! mais ouf super Daniel est là ! D'abord merci Daniel d'y avoir pensé. Je pensais aux commentaires déjà hier en me disant que les asinautes allaient parler de moral et tout et tout , j'e peaufinais déjà mon angle d'attaque . Il a une sale gueuele Rugy ,arrogant, tête a claque , a se demander si il est pas là pour ça d'ailleurs une espèce punching ball a disposition .De là a penser que c'est fait exprès ...complotisme et compagnie . En fait , l'info est sortie ? Ok laissons le pour ce qu'il est et attendons ! Par contre un truc dont personne ne parle , vous avez remarquez que les gilets jaunes ont fait fermer sa gueule à Macron? Ca fait un petit moment que ça me trotte dans la tête .

Répondre

Au delà de la satisfaction immediate de voir un apparatchik donneur de leçon mordre la poussière  c'est surtout un sentiment de lassitude qui subsiste. décidément rien ne change  ou alors vraiment trop lentement.

Répondre 

Je ne suis pas indifférent à son sort. Je m'en réjouis. Avec une bassesse "assumée", puisque c'est à la mode.

Répondre

Vous m’apprenez le dressing ! Sinon, oui, comme vous je remarque le canardage en précipité, comme noyé sous un tapis de bombe, le Rugy. Et lui, dans sa superbe, dégage sa cheffe de cabinet, quel mâle !

Répondre

LIRE AUSSI

 

VOIR AUSSI

 

NE PAS MANQUER

 

LE MATINAUTE

La chronique de Daniel Schneidermann du lundi au vendredi dans votre boîte aux lettres en preprod

 

 

LA GAZETTE

Pour être informé chaque semaine dès la mise en ligne de l’émission

 

 



Created: 5d ago
Visits: 5
Online: 0