Pays de Fayence: Stratégie Locale de Développement forestier 

 

La Communauté de communes du Pays de Fayence a lancé en 2016 une Stratégie Locale de
Développement Forestier (SLDF) sur son territoire. Cette stratégie s’est mise en place de façon concertée
entre les différents acteurs de la forêt présents sur le territoire. Elle vise à optimiser et développer l’accès
à la ressource en bois d’oeuvre, bois industrie et bois énergie tout en garantissant la gestion durable des
forêts, le maintien de ses fonctions environnementales et paysagères et la création d’emplois.


Quatre ans après le lancement de la Stratégie Locale de Développement Forestier, une véritable habitude
de travail en synergie s’est instaurée au sein du territoire. Sans que cela ne constitue toujours des actions
préalablement fléchées dans la convention annuelle en cours, le CRPF s’est impliqué dans différentes
actions de la stratégie locale de développement forestier, notamment en apportant son expertise
technique lors des études menées ou en appuyant divers partenaires.

Depuis 2017, les conventions passées entre la Communauté de communes et le CRPF ont permis une
implication renforcée du CRPF sur ce territoire, en particulier sur les actions :

 

Axe1: Développement des filières forestières: Soutenir l’émergence de filières d’avenir ou de niche.

Axe 2: Généraliser les documents de gestion durable:  Augmenter le nombre de DGD en forêt privée et communale et mettre les propriétaires en relation avec des gestionnaires forestiers.

Axe 3: Gestion concertée des projets du territoire : Informer les habitants du territoire sur la gestion forestière / Communiquer entre acteurs locaux de la forêt ;

Il est à noter depuis 2016, par exemple, que l’agrément de 638 ha de Plan Simple de Gestion (PSG), dont 500 ha de nouveaux PSG représentant 6 propriétés, a permis une augmentation de 10 % des surfaces couvertes par un PSG sur le territoire.

Un souhait fort de la collectivité était la mise en place d’actions pilotes, multifonctionnelles et associant des forêts publiques et privées. Trois sites pilotes ont été traités pendant la durée du partenariat (2017-2019).

Toutefois, la mobilisation des propriétaires en direct par les prospecteurs pour la filière bois énergie ne permet pas toujours de faire intervenir les gestionnaires forestiers comme cela était souhaité.

Force est de constater que la mission du CRPF doit, dans ce contexte, être réorientée pour permettre de former les propriétaires et d’accompagner les chantiers forestiers déjà initiés pour qu’ils se déroulent au mieux. Aussi, en 2020, si le CRPF poursuivra le suivi de certains sites pilotes, il réalisera également (comme cela a été initié en 2019) un appui technique aux regroupements de chantiers.

Le CRPF continuera à être présent aux différentes commissions de suivi de la stratégie et participera à l’effort de communication auprès des différents acteurs du territoire qui est à faire pour promouvoir une gestion forestière durable. Il informera régulièrement le chargé de mission agriculture et forêt des actions menées en forêt privée à sa propre initiative et s’associera autant que possible aux évènements liés à la forêt organisés sur le territoire. Il répondra, dans le cadre de ses missions régaliennes aux sollicitations des propriétaires de plus de 4 ha et pourra effectuer des visites diagnostics de leurs forêts.

Également, il procèdera en 2020 à un accompagnement des propriétaires possédant plus de 25 ha et soumis à l’obligation de réaliser un Plan Simple de Gestion qui souhaiteraient se lancer dans la démarche.