Edit link:
Short link:

Cette année les gens du voyage  ont choisi Puget sur Argens

En 2016 Callian, en 2017 Montauroux; cette année 2018  Puget. Le mode de vie des nomades refait surface dans notre canton de Roquebrune. Toujours les mêmes méthodes. Occupation illégale et de force d'un terrain privé, branchements eau et électricité... sans que personne ne puisse l'empêcher. Et c'est à Puget que se trouve l'aire d'accueil des nomades. Mais cette aire ne leur convient pas. Article de Var Matin ci-dessous.

c9a39520183960ef790e791d8497d4c1.jpg

Depuis lundi soir, les nomades se sont établis sur - errain de polo du Domaine de la Vernède. Le propriétaire, en attente d'un référé d'expulsion craint que les dégats s'amplifient encore.

Nombre de Fréjusiens ont vécu un lundi cauchemardesque avec la pagaille » provoquée, en ville, par la venue soudaine de près de 150 caravanes (voir édition du 5 juin). Ce cauchemar, désormais, est celui du propriétaire et de ses employés du terrain privé envahi, au sein du Domaine viticole de la Vernède, qui se situe en majeure partie sur la commune de Puget-sur-Argens.

 

Depuis lundi soir, en effet, une communauté d'évangélistes s'est établie sur un terrain de polo, appartenant au domaine mais loué par une association titulaire d'un bail, sous la conduite de Marcello Pizzorno, joueur de polo professionnel. Sur ces quatre hectares, ce sont désormais trois cents personnes qui occupent les lieux.

Écoeuré et impuissant


Jean-Matthieu Carrassan, le propriétaires des lieux, se dit écoeuré et impuissant : n Ils se sont installés chez nous sans que l'on puisse s'y opposer. Des employés ont bien tenté de s'interposer lors de l'arrivée des premières caravanes, en vain. C'est vraiment désolant d'assister à pareille scène.


Le gérant déplore les dégats causés au terrain : a pis ne sort pas sur une simple pelouse ou dans une prairie. il s'agit d'un terrain modelé spécifiquement pour la pratique de ce sport Tout a été nivelé, travaillé par endroits, des ingénieurs sont venus de l'étranger spécifiquement pour mettre le terrain aux normes de ce sport avec leurs techniques. Cela a coûté trois ans de travail et plus de 150 000€.


De plus, les pluies des jours précédents ayant déjà rendu le terrain bien humide, c'était le pire moment pour venir : par conséquence, le terrain est complètement dévasté. Cela ne faisait que deux ans que le terrain était homologué pour des compétitions La saison est dores et déjà fichue, je le déplore. Qui va payer les pots cassés ?


Dans l'attente d'une éventuelle expulsion


Il dénonce également n les branchements illégaux pour l'eau courante et l'électricité sans que l'on puisse s'y opposer.

Le gérant. sous protection des gendarmes, a fait constater par huissier la situation, et a déposé un référé auprès du tribunal pour aboutir, espère-t-il. à l'expulsion des gens du voyage qui occupent sa propriété privée.


Dans la crainte de la venue d'autres membres de cette communauté, il a vu les forces de l'ordre s'assurer que l'un des accès à la propriété, côté commune de Fréjus, retrouvait bien ses défenses, mises à mal auparavant. pour parer à toute nouvelle intrusion.

Source Var Mati 7/6/2018 N.P.



Created: 16 days ago
Visits: 53
Online: 1