Edit link:
Short link:

Macron: le suspense est à son comble! Sophie Coignard Le Point

Emmanuel Macron, toujours au centre… de l'attention

CHRONIQUE. Le président de la République attise la curiosité sur sa réponse à la crise depuis des jours. Une dramaturgie à haut risque. PAR SOPHIE COIGNARD

 

Marine Le Pen présente ce lundi le manifeste pour l'Europe du Rassemblement national dans l'indifférence générale. Ce dimanche, elle a tenté une de ces petites phrases dont elle a le secret, politiquement incorrecte à souhait : « Les migrants, c'est comme les éoliennes. Tout le monde est d'accord pour qu'il y en ait, mais personne ne veut que ce soit à côté de chez lui. » Mais ce dérapage calculé a fait pschitt.

Nathalie Loiseau, à la tête d'une liste placée au premier rang dans les sondages, ne parvient à se faire remarquer que par une bourde de son entourage. Le communiqué annonçant son déplacement sur l'île de La Réunion mentionnait, comme premier événement du programme, la participation à une messe, un impair au pays de la laïcité.

Le dernier sondage sur le scrutin européen ne montre guère de variations, si ce n'est une légère poussée des listes LR et LFI. C'est peu de dire que cette campagne ne passionne pas les foules.

À moins de six semaines des élections européennes, tous les regards sont tournés ailleurs. Vers l'Élysée. Le président se serait bien passé de ce regain d'attention, conséquence indirecte de la crise des Gilets jaunes qui n'en finit pas. Les violences insupportables qui se sont produites à Toulouse et la complaisance inadmissible des organisateurs des manifestations vis-à-vis des casseurs montrent que les samedis se suivent et malheureusement se ressemblent. D'un côté, 30 000 personnes dans les rues. De l'autre, un « grand débat » qui a suscité un intérêt et une participation au-delà de ses espérances, avec des centaines de milliers de participants.

Séquence dramatisation

L'Élysée a choisi de souligner implicitement cet écart numérique flagrant et de s'adresser résolument aux seconds. Le chef de l'État dramatise l'événement en maintenant le secret absolu sur le contenu de son allocution et en assurant sa promotion comme s'il s'agissait d'un film à grand spectacle. Dimanche soir, son compte officiel a mis en ligne un clip vidéo qui ressemble à une bande-annonce, précédé de ce petit texte : « Nous avons décidé de transformer les colères en solutions. Merci de vous être engagés dans le #GrandDébat. Pendant plusieurs mois, vous avez échangé et nous vous avons écoutés. Demain soir, je vous réponds. » Le suspense est à son comble…

Publié le 15/04/19 à 09h19 | Source lepoint.fr

 



Created: 15/04/2019
Changed: 15/04/2019
Visits: 23
Online: 0