A propos du BREXIT

Your browser does not support the audio element.

Pour moi, le BREXIT n'est qu'un épisode de la longue histoire de l'Europe, dans l'état des choses du monde d'aujourd'hui. Une longue histoire d'amitié et de rivalité entre l'Angleterre et la France, entre la France et la Germanie  (principautés, Prusse, Autriche,), et de l'héritage de l'empire romain. Depuis plus de 1000 ans, par leurs dirigeants et les institutions qu'ils se sont donnés, les peuples et les nations n'ont cessé de s'affronter par des guerres.  Je commence par le plus récent.

L'Angleterre n'avait pas accepté la révolution française (cf. Edmund Burke) et  s'était  opposée à la tentative de suprématie française. Cela se termina en 1814 par Waterloo, Saint Hélène, le traité de Paris et le Congrès de Vienne en 1815. Au cours du 19e siècle avec la révolution industrielle, il y  eut le traité Cobden le Chevallier puis l'entente cordiale la première mondialisation et la paix jusqu'en 1914... Puis vint la guerre  de 1914-1918 qui ensanglanta toute l'Europe.

En 1940 il y eut la proposition anglaise de former un seul gouvernement pour faire face à l'Allemagne nazie. Vaincue en mai 1940, la France préféra se soumettre aux conditions allemandes, permettant leur vengeance après leur propre défaite et humiliation lors du traité de Versailles du 28/6/1919.

On connut alors le régime  honni de Vichy et le génocide des juifs, l'allégeance du parti communiste à l'Union Soviétique, d'abord alliée aux nazis par le pacte Molotov von Ribbentrop. La France, heureusement, eut Charles de Gaulle pour sauver son honneur, conserver son rang de grande puissance aux cotés des alliés qui avaient combattu l'Allemagne nazie. L'Europe s'est construite à partir de la réconciliation franco-allemande pour que les deux guerres de 1914-1918 et 1939-1945 ne se reproduisent pas. C'est là l'essentiel.

L'institution européenne est toujours un territoire en construction. l'Euro est considéré comme une erreur par un grand nombre d'observateurs économiques et politiques (quels pays ont adopté l'euro?). Tout en n'ayant pas adopté l'euro, à l'instar de la Suède et du Danemark, l'Angleterre se sépare de ce territoire en mal de construction. C'est un  épisode qui en influencera l'avenir.

Voir mon blog "amitié franco britannique"