Edit link:
Short link:

 

Baromètre Ipsos-« Le Point » : Macron-Philippe, sortie de crise  ?

VIDÉO. Ce n'est pas un bond, mais une stabilisation. Le président et le Premier ministre semblent s'extirper de l'ornière grâce au grand débat. Jusqu'à quand  ? PAR LAURELINE DUPONT

Emmanuel Macron n'a pas de quoi pavoiser. À la même époque, son aîné Nicolas Sarkozy atteignait encore 43 % d'opinions favorables, mais le chef de l'État, avec ses 27 % d'avis positifs (- 1) et encore 69 % d'avis défavorables, peut se consoler en contemplant les scores de François Hollande qui, lui, était déjà passé sous la barre des 20 % (18 %, précisément). En cette période de fin du grand débat, de « refondation », selon le terme utilisé en privé par Emmanuel Macron, sa popularité se stabilise, tout comme celle du Premier ministre (27 % d'avis positifs, + 1, contre 66 % d'avis défavorables toujours).

Homogénéité partisane

La bonne nouvelle réside dans l'homogénéité partisane de cette stabilisation. Elle s'observe chez l'ensemble des sondés, quelle que soit leur couleur politique. Ainsi, le président se maintient chez les sympathisants LR (34 %, - 1), il remonte chez les sympathisants PS (24 %, + 8), et c'est finalement dans sa famille politique qu'il perd 3 points avec tout de même 85 % d'avis favorables.

De son côté, Édouard Philippe, comme Emmanuel Macron perd, 3 petits points chez LREM avec tout de même 80 % d'opinions positives. Il améliore aussi son score chez les sympathisants PS (27 %, + 10) ainsi que chez ceux des Républicains (39 %, + 8). Des résultats rassurants puisqu'annonciateurs d'un large socle électoral dans la perspective des élections européennes.

Autre donnée rassurante, l'amélioration de l'image du chef de l'État auprès des catégories modestes, pour lesquelles il était jusqu'à présent très bas. Les ouvriers sont 25 % à juger avec bienveillance son action (+ 9). Chez les ruraux également, il grimpe à 26 % d'avis favorables (+ 4).

Le Drian plébiscité

Loin du couple exécutif, ce sont toujours les trois mêmes personnalités qui font la course en tête de notre classement général : Nicolas Hulot (53 %, + 1), Jack Lang (40 %, - 1) et Alain Juppé (37 %, - 3). Cette semaine, Bernard Cazeneuve fait une timide entrée dans notre baromètre à la 20e position, avec 22 % d'avis favorables et 56 % de défavorables. Il est 9e chez les sympathisants PS (41 %) et 16e chez ceux de LREM (42 %).

Jean-Yves Le Drian se hisse à la 4e place de notre classement général avec 33 % d'opinions favorables (+ 5). Porté par l'actualité internationale (Brexit, non-retour des djihadistes français) le ministre des Affaires étrangères apparaît comme le membre le plus solide du gouvernement.

Publié le 10/04/19 à 13h19 | Source lepoint.fr

PL D'ARTICLES POLITIQUE

  • Baromètre Ipsos-« Le Point » : la droite redonne des couleurs à Macron

 



Created: 10/04/2019
Visits: 10
Online: 0