26 JUILLET2019 par MARC LE STAHLER

Marquise, je vous plains !

 

(Lettre à la Marquise de Morveux d’Enarque (née Trogneux-gneux))

« Heureux qui, comme Ulysse, a fait un long chemin,
Oui mais il faut, hélas, en France revenir.
Dans ce pays exsangue, qui n’a plus d’avenir,
Sinon de devenir un  Land européen… » 

(Poème vaguement inspiré de Joachim du Bellay).   


Vous savez, Marquise, la vénération que – comme tout Français – je porte à votre personne. Une passion, un culte, savamment entretenus par « Paris Match »et toute la presse « people ».

En fait, j’aime tout chez vous : votre sourire béat de « Barbie » satisfaite, votre faciès ravagé (mais ravalé), votre coiffure de cocker, vos gambettes de sauterelle, vos jupes trop courtes, vos airs de vieille gamine qui se croit encore à l’époque« Yéyé ». Vous êtes un peu, au Marquis, ce que la Sainte Trinité est aux Catholiques ; une en trois personnes : à la fois  son épouse, sa maîtresse et sa mère. Il vous doit tout : ne lui avez-vous pas appris à parler français « et en même temps » à jouer la comédie ? C’est d’ailleurs la seule chose qu’il fasse à peu près correctement.

De surcroît, vous l’avez déniaisé quand il avait 16 ans. Il n’a pas été obligé, comme tout bon fils de famille, d’attendre son service militaire pour aller au bordel. Mais il est vrai que notre « chef des armées » n’a pas fait son service militaire. Le Marquis ne manque pourtant pas une occasion de déclarer son amour aux militaires, un peu comme « la Grande Duchesse de Gerolstein » d’Offenbach.

Si je vous écris aujourd’hui, Madame, c’est pour vous dire ma tristesse et ma compassion car votre foutriquet de mari, cet avorton narcissique, ne vous épargne, décidément, aucune humiliation. 

Il se trouve, Marquise, que je reviens d’un long voyage : j’ai traversé moult pays et j’ai pu constater que, comme le souhaitait le socialiste Pierre Laval, l’Allemagne a bien gagné la guerre.

En effet, le Teuton conquérant est partout, et partout il est chez lui.  

Ce dernier n’a plus rien du bel Aryen, blond et viril, qu’Adolf nous envoya en Panzer en juin 1940. Rubicond et bien gras, il a troqué l’uniforme vert-de-gris pour un « Marcel »aux couleurs vives, un « Bob » ridicule  et un Bermuda tout aussi grotesque. Le Panzer a laissé place à la grosse Mercedes ou au Camping-car. L’invasion est plus sournoise qu’en 1940 car on ne la voit pas arriver.

Devant cette engeance invasive, on comprend l’attachement du jeune Marquis pour « le couple franco-allemand ». Certains croient qu’il fantasme sur la grosse Angela Merkel. Que nenni, il compte sur elle pour faire disparaître les nations et nous fabriquer les Etats-Unis-d’Europe (1)

Or, Marquise, tandis que je découvrais  ces contrées lointaines, qui sont déjà, pour certaines, des Lands européens, alors que d’autres – financées par nos impôts – aspirent à entrer dans l’UE (peu conscientes  qu’elles troqueront leur liberté contre espèces sonnantes et trébuchantes),  le Marquis vous a, une nouvelle fois, ridiculisée et humiliée publiquement.

Le 22 juin, jour de la « Fête de la musique »(2), nous le vîmes arriver main dans la main avec Elton John auquel il venait de décerner la Légion d’Honneur. Vous me direz, Madame, que Messire Hollandouille, Vidame  de Tulle, a bien octroyé la Légion d’Honneur à Mimie Mathy, mais celle-ci n’a, à ma connaissance, rien fait de mal. « Personne à croissance réduite », qui vote à gauche et le fait savoir, elle doit sa décoration à un nain gras (lequel, en l’occurrence, n’est pas un ingrat).

eltonJohn.JPG

Mais Elton John, non content d’être un citoyen de la « perfide Albion », est un pédéraste de la pire espèce. Certes, il est incontestable, Madame, que le jeune Marquis affectionne et adule « la jaquette flottante ». Certains lui prêtent une aventure avec Mathieu Gallet. D’autres  soupçonnent  Benalla, la brute maghrébine, d’avoir été son giton. On se souvient aussi qu’il se trémoussait au milieu d’invertis négroïdes en bas-résilles  lors de la précédente fête de la musique.

Est-il réellement attiré par les sodomites ou est-ce un calcul machiavélique pour glaner  les votes du lobby LGBTPZADS(3) ?

Peu nous importe après tout. Mais de là à décorer Elton John de la Légion d’Honneur !!!!

L’ordre de la Légion d’Honneur a été Institué le 19 mai 1802 par Napoléon Bonaparte. Elle récompense, depuis sa création, les militaires comme les civils ayant rendu des« services éminents » à la Nation.
Quels sont les « services éminents » que la France doit à Elton John ?

Sa biographie nous apprend que, non content d’avoir été longtemps drogué et alcoolique, il aurait « trouvé son équilibre »avec un cinéaste canadien auquel il s’unit àWindsor le 21 décembre 2005 ( jour où la loi britannique sur le Civil Partnership – le PACS anglais – entrait en vigueur).

Après 16 ans de vie commune, le couple a émis le souhait d’avoir un enfant (né en décembre 2010). Deux ans après, le couple annonçait que la mère porteuse de leur premier enfant était de nouveau enceinte. Le couple a en effet confié quelques mois plus tôt à un torchon « people » son « refus de voir leur fils grandir seul ». Ils sont les parents d’un deuxième garçon, né en janvier 2013.
Leur union civile a été convertie en mariage en décembre 2014.

Si la pédérastie est devenue légale (elle est même fortement encouragée(4)), si l’alcoolisme est excusable et parfaitement compréhensible, que je sache, l’usage de stupéfiants et la GPA sont (encore) interdits, au Royaume-Uni comme en France.

Vous me direz qu’Elton John soutient financièrement la lutte contre le SIDA(5). Cette maladie terrible frappe prioritairement les invertis, donc le chanteur ne fait jamais que mettre une (infime) partie de son (immense) fortune dans la protection de ses semblables.

En voyant le Marquis main dans la main avec Elton John, j’ai eu honte pour vous, Madame, et j’ai pensé à l’envolée du fourbe abbé Fillon durant la primaire de la droite molle et du centre flou.

« Peut-on imaginer de Gaulle la mano en la mano avec Jean Cocteau ? », « Peut-on imaginer Georges Pompidou, main dans la main avec Jean-Louis Bory ? », « Peut-on imaginer Giscard, le Verchuren de Chamalières, main dans la main avec Jacques Chazot ? »…
C’est impensable !!!!

Bon, on a bien vu François de Latché, Baron de Jarnac, main dans la main avec Helmut Kohl mais il s’agissait simplement de sceller la réconciliation franco-allemande. Un président socialiste, décoré de la Francisque gallique (N° 2202), venait parachever la politique de collaboration, totale et entière, avec l’Allemagne voulue quelques années plus tôt par le socialistePierre Laval.

Il n’y avait rien d’ambigu dans la photo du petit François Miteux donnant la main au gros Helmut Kohl : le rapport de force entre les deux était dans l’image. Et puis François de Jarnac était connu pour tirer sur tout ce qui bouge, à condition qu’il s’agisse d’une femelle(6).    

Franchement, Marquise, entre cette vieille tapette d’Elton John et vous, il n’y a pas photo !  Du moins pour un individu normalement constitué. Mais le Marquis est-il normalement constitué ? 

Vous devriez lui rappeler la chanson «  le gorille » de Georges Brassens :

« Qu’une alternative pareille
Un de ces quatre  jours, m’échoie
C’est, j’en suis convaincu, la vieille
Qui sera l’objet de mon choix… »

Et puis, dîtes lui aussi que, non content de vous humilier publiquement, c’est aussi la France qu’il ridiculise à la face du monde…Mais je présume qu’il s’en fout !!!!

Cédric de Valfrancisque
26 juillet 2019

1)- Qui pourraient s’appeler la « Teutonnie » et dont la monnaie serait l’ « Euromark ».

2)- Depuis que le Marquis est au pouvoir, on devrait parler de « Fête de la Pédale ».

3)- LGBTPZADS : Lesbiennes, Gays, Bis, Trans, Pédophiles, Zoophiles et Autres Déviants Sexuels.

4)- C’est même l’hétérosexuel  qu’on stigmatise et qui passe pour anormal.

5)- Coluche disait que SIDA signifie« Sauvagement Introduit Dans l’Anus ». C’est trivial mais ça dit bien ce que ça veut dire !  

6)- Ses amours  avec Anne Pingeot (et sa fille Mazarine élevée aux frais du contribuable) ne sont que la face connue du personnage. On pourrait citer, entre autres, Catherine Langeais, Dalida, Elisabeth Tessier, Edith Cresson  etc…etc…