Edit link:
Short link:

 

 

Tout d’abord, petite remise en contexte :

  • Suite à la victorieuse campagne de France, menée par les Britanniques, les Russes, les Prusses et les Autrichiens, l’empereur est défait. Le traité de Fontainebleau lui permet de conserver son titre d’empereur, mais confine son empire à l’île d’Elbe en mer Méditerranée. D’aucuns y voient un humour tout à fait britannique. Louis XVIII monte sur le trône : c’est la Restauration.
  • Le 1er mars 1815, il retourne sur le continent, poussé par des rumeurs indiquant sa déportation prochaine dans le Pacifique, ainsi que par des renseignements indiquant la hausse de sa popularité face à la Restauration. Son retour est triomphal, et qualifié de “vol de l’aigle” de Cannes jusqu’à Paris. Les troupes envoyées pour le contrer le rallient, notamment le maréchal Ney.
  • Ce sont les “Cent jours”. De Paris, Bonaparte déclare ses intentions de paix, mais une nouvelle coalition se dresse contre lui.
  • Napoléon Bonaparte est finalement déchu suite à la défaite de Waterloo le 18 juin 1815 contre les forces combinées de la Grande-Bretagne, de la Prusse, des Pays-Bas, de Hanovre, de Nassau et de Brunswick, dirigées par notamment Wellington et Blücher. “Waterloo, morne plaine!
ba086e82e27ca4c50a6b10867cd1a388.png

 

  • Le soir tombait; la lutte était ardente et noire.
     Il avait l'offensive et presque la victoire;
     Il tenait Wellington acculé sur un bois.
     Sa lunette à la main, il observait parfois
     Le centre du combat, point obscur où tressaille
     La mêlée, effroyable et vivante broussaille,
     Et parfois l'horizon, sombre comme la mer.
     Soudain, joyeux, il dit: Grouchy ! - C'était Blücher !
     L'espoir changea de camp, le combat changea d'âme.
     La mêlée en hurlant grandit comme une flamme.
     La batterie anglaise écrasa nos carrés
    .”

Victor Hugo, Les Châtiments

  • Napoléon Bonaparte est déporté une seconde fois, sur l’île de Sainte-Hélène, où il dictera ses mémoires. Il y mourra en 1821.

Maintenant que le contexte est dessiné, passons à la question. Tout d’abord, le terme de “vie de luxe en exil à Sainte-Hélène” est à nuancer ; il s’agissait d’un exil loin des siens, d’une condamnation.

Pourquoi les Britanniques n’ont pas pendu Napoléon Bonaparte? Parce qu’un tel homme est plus dangereux mort qu’en exil. En effet sa popularité était grande, malgré la défaite sanglante de la campagne de Russie, popularité d’autant plus importante que celle des Bourbons était au plus bas depuis la Révolution et la décapitation de Louis XVI. Dès lors, une exécution publique de l’empereur aurait pu créer des émeutes, et possiblement un nouveau soulèvement, cette fois ci contre la Restauration. De plus, cela en aurait fait un martyr et sa mémoire aurait perduré dans l’imaginaire collectif comme celui ayant donné sa vie pour la gloire de la patrie contre l’ennemi britannique. A contrario Louis XVIII aurait pâti de l’image d’un roi arrivé au pouvoir grâce à l’aide de ce même ennemi. La popularité de Napoléon se révélera notamment pendant le vol de l’aigle et les Cent Jours, où le peuple et l’armée le rallient. Un tel engouement aurait pu se transformer en nouveaux soulèvements si l’empereur avait été pendu, d’autant plus que la pendaison était une exécution infamante pour un empereur.

Face à de telles éventualités, l’exil est préférable, à la fois pour les Britanniques et Louis XVIII. En effet, l’empereur mourant loin de son pays longtemps après les faits et ayant perdu son aura est moins préjudiciable pour le pouvoir bourbon.

Le calcul était donc stratégique. Je ne pense pas que de quelconques questions morales étaient en jeu. En effet, le maréchal Ney sera lui exécuté pour trahison lors de la chute de Napoléon.

6,8 k vues · Voir les votants

 

Pierre Ratcliffe
Commenter...

 

 

Sylvain Saurel
Sylvain Saurel, Développeur / Entrepreneur

 

Si le fait de parler de manière soutenue avec un ensemble varié de mots dépassant allègrement la barrière des 1.000 mots différents tout en lançant des citations de livres ardus à lire assez souven...
Lire plus

 

 

Gérard Briais
Gérard Briais, ancien(ne) Expert en Energie chez Ministère de l'Economie et des Finances (1999-2016)

 

J’ai passé près d’une semaine à Malmö il y a trois ans de cela pour étudier le remarquable plan de la ville aux fins de dépasser son passé industriel et créer des écoquartiers dans le quartier de V...
Lire plus

 

 

Guillaume Chantraine
Guillaume Chantraine, Amateur fêlé, donc éclairé par beaux temps

 

C’est l’élément qui est le plus inquiétant depuis le début du mouvement des GJ : Macron, à l’instar de Trump, n’est pas du genre à avouer des erreurs, ou simplement céder du terrain ; il a pris la ...
Lire plus

 

Philippe Guglielmetti
Philippe Guglielmetti, blogueur scientifique empiriste nominaliste ignostique

 

En se refroidissant par dilution dans l'espace en expansion. Tant que la matière était à l'état de plasma, la grande majorité des photons interagissait principalement avec les électrons qui circulai...
Lire plus

 

Xavier Desvaux
Xavier Desvaux, PhD Immunologie & Immuno-Allergie, Université Pierre et Marie Curie

 

Il se trouve que j’ai travaillé dans un laboratoire « concurrent » de celui de Benveniste. Il s’était déjà illustré avec une escroquerie sur les œufs de caille soi-disant anti-allergie. Une transfu...
Lire plus

 

Jean-Michel Ravina
Jean-Michel Ravina, anciennement DAF, Dirigeant, en attente nouvelle mission,ex M's (2009 – 2012)

 

Pour une fois les gilets jaunes ne font pas d'amalgame douteux. Comment fonctionne le financement du football ? Il y a plusieurs sources : les droits de télétransmission, le sponsoring, les produit...
Lire plus

 

Guillaume Bonnet
Guillaume Bonnet, Ingénieur
Mis à jour le 27 janvier · Vote positif par Philippe Guglielmetti, PhD Sciences & Systèmes dynamiques, EPFL (1994)

 

Attention, les découvertes que je vais apporter ici ont peut être une démonstration scientifique par moment douteuse. Je transmets toutes les sources dont je dispose pour que vous puisssiez recherc...
Lire plus

 

 

Frédéric Leclerc
Frédéric Leclerc, a étudié à Université de Geneve
A répondu le 7 décembre · Vote positif par Daniel U. Thibault, M.Sc. Astronomie, University of British Columbia (1984)

 

Nul. Si on voyage à la vitesse de la lumière on a pas de temps propre. Si vous portez une belle Rolex juste pour le look (car naturellement pour vous, elle n’est d’aucune utilité), pas de mouvement...
Lire plus

 

Le Président de la République française touche un traitement de 14 910,31 euros par mois. Le montant du traitement est fixé par décret et indexé sur la rémunération des fonctionnaires. Ce traitement ...


Created: 07/02/2019
Visits: 17
Online: 0