La bactérie Xylella Fastidiosa, tueuse d'oliviers est-elle à nos portes?

La bactérie Xylella Fastidiosa, tueuse d'oliviers, a été identifiée sur des arbres à Antibes et Menton...

L 'association Force et Confiance pour nos territoires a invité, jeudi soir à l'espace Bourgain à Callian, Serge Graverol, sous-directeur de la chambre d'Agriculture des Alpes-Maritimes. Le thème de cette réunion mensuelle était : « La bactérie Xylella Fastidiosa, tueuse d'oliviers, est-elle à nos portes ?»

En Pays de Fayence, Jean-Gault, le président des oléiculteurs a précisé que  près de 5000 oliviers sont répertoriés sur 360ha et que d'autres sont existants mais non répertoriés sur plus de 400ha en friche, sur les côteaux. Ils représentent donc un gros potentiel oléicole pour le territoire. Autant dire que de nombreux propriétaires de l'arbre roi provençal étaient venus en nombre, inquiets de l'avenir de leurs oliveraies. Les nombreuses questions posées à Serge Graverol, n'ont pas toutes trouvé de réponses rassurantes. Un seul mot d'ordre : être attentif, prévenir et être très réactif face à cette bactérie tueuse.

Serge Graverol a fait le point sur la bactérie Xylella Fastidiosa devant des oléiculteurs inquiets. Il a répondu aux questions de Var Matin - Christian Godet.

VM: Mais qui est-elle vraiment ?
X
ylella Fastidiosa est une bactérie nuisible sur 200 espèces végétales environ. Elle est transmise par des insectes piqueurs suceurs de sève que sont les cicadelles ou cercopes, notamment la philène spumeuse, détectée en Italie. Cependant, ces insectes fréquents sur les cultures sensibles ne sont pas forcément contaminants.


VM: Ils le sont quand ?
S'ils sont associés à des symptômes de dépérissement vasculaire sur des végétaux exposés à Xylella Fastidiosa comme les oliviers, les vignes, agrumes, amandiers, abricotier et autres fruitiers, des risques de contamination sont à craindre. A noter aussi que les plantes peuvent être porteuses de la bactérie sans présenter de signe de maladie et que Xylella Fastidiosa comprend plusieurs souches. La virulence et l'expression des symptômes sont variables.


VM: Pourquoi est-il difficile d'identifier ta maladie ?
La difficulté d'identification de la maladie réside dans le fait qu'elle peut être asymptomatique, c'est-à-dire que la plante peut être infestée sans rien laisser transparaître, poursuit le spécialiste. A l'inverse, certains végétaux peuvent présenter tous les symptômes d'une contamination, brûlures foliaires, dessèchement, tout en étant sains. En outre, les symptômes varient selon les plantes et peuvent être confondus avec des carences diverses.
Et de rajouter : « Le brunissement des tissus vasculaires par Xylella Fastidiosa est visible sur le bois
après une coupe transversale d'une branche. Mais attention, on peut le confondre avec d'autres maladies vasculaires comme la verticilliose ou la graphiose de t'orme. Ce type de dégâts peut également résulter d'un complexe parasitaire et en cas de doute, il faut contacter et alerter les services régionaux chargés de la protection des végétaux.

VM: Et géographiquement ?
La bactérie Xylella Fastidiosa est présente au niveau du continent américain et à Taiwan. Plus proche de nous, elle a été introduite en Italie, dans la région des Pouilles, en Espagne, Sardaigne et Corse, et du côté de Menton. Nous avons demandé que toute la région Paca soit reconnue comme région contaminée ».


VM: Comment lutter ?
Malheureusement, aujourd'hui, aucun traitement ni moyen de lutte contre la bactérie Xylella Fastidiosa n'à été mis au point. Les seules précautions à prendre lorsqu'un foyer a été détecté sont d'arracher et de détruire les végétaux atteints par la bactérie sur une zone plus large que celle initialement identifiée, afin
d'éviter sa dissémination. Il faut aussi désinfecter les outils à l'eau de javel et poser des pièges contre les cicadelles. En France, t'arrêté du 15 décembre 2014 relatif à la liste des dangers sanitaires de première et deuxième catégorie pour les espèces végétales classe la bactérie Xylella Fastidiosa parmi les dangers sanitaires
de catégorie 1.


Plus: