Edit link:
Short link:

Collapsologie:  version moderne de l'apocalyspse qui a toujours hanté l'humanité

 

La collapsologie de "collapse" effondrement en anglais auquel on ajoute "logie"du grec ancien -λογία, -logía, dérivé de λόγος, lógos (« parole, discours ») avec le suffixe -ία, -ía. forme le nom d’une science, de l’étude scientifique d’un sujet. Mais ici la collapsologie est une "théorie" car pour l'instant elle n'est vérifiée par aucun fait réel. La théorie se décline en plusieurs versions plus ou moins noires selon les auteurs qui la propagent dans les médias qui les relaient. En voici une analyse par  usbeketrica.com | Denis Dupré

Typologie des collapsologues pour vous situer face à l'effondrement

 

Les théories sur l’effondrement de notre civilisation ont largement émergé dans le débat médiatique ces derniers mois, au point que l’on peut se sentir parfois perdu entre leurs différentes tendances et variantes idéologiques. C’est le constat dressé par Denis Dupré, lecteur d’Usbek & Rica, qui entreprend ici d’établir une typologie bariolée et toute personnelle des collapsologues. Temps imparti, nature humaine, modalités d’action… Chacun pourra – peut-être – trouver la ligne qui lui sied.

Lecteur, tu es peut-être inquiet avec toutes ces rumeurs d’effondrement planétaire : effondrement du vivant comme celui de nos formes de société.

La vision noire est celle où l’effondrement jusqu’à la disparition de l’espèce humaine serait inscrit dans l’homme. Cette vision est développée par Vincent Mignerot. Tous les autres collapsologues partagent un avenir possible très sombre mais pas noir. Demain, l'effondrement sera un triste collapse qui affectera plus ou moins la population mondiale. Comme celui de la grande peste qui a ravagé les populations.

Tous les collapsologues partagent aussi le fait que cela peut toujours empirer ou s’améliorer selon nos actions. Mais selon les courants, cet impact de nos actions est plus ou moins important. Leurs craintes et espérances sont diverses. Ainsi ils divergent sur la forme de l’effondrement mais aussi sur la confiance en l’homme. En découlent des formes différentes de gouvernements souhaitables et des désirs de bouleverser plus ou moins radicalement nos institutions. Nous avons classé ces courants en sept catégories sous les noms des 7 couleurs de l’arc-en-ciel.

Lecteur, dans quelle couleur de l’arc-en-ciel te reconnaîtras-tu ?

Les couleurs violet, indigo ou bleu partagent un point commun : cela va finir avec 1 milliard d’habitants sur la planète.

Violet

Tu crois que tout va s’effondrer avant une dizaine d’années. Rapidement il n’y aura plus que 1 milliard d’habitants. Seul les plus forts et les mieux préparés vont survivre. L’espérance apparaît dans une ère radicalement nouvelle à partir de 2050. Peut-être es-tu sensible aux arguments d’Yves Cochet, un des premiers collapsologues qui ne croit plus que l’homme puisse éviter le pire : « L’effondrement est inévitable non parce que la connaissance scientifique de son advenue est trop incertaine, mais parce que la psychologie sociale qui habite les humains ne leur permettra probablement pas de prendre les bonnes décisions, au bon moment. »

Réfléchis à ta réponse à ceux qui te diront : « Pourquoi n’as-tu pas confiance dans l’autre alors que tu l’as en toi ? ».

Indigo

Tu partages l’analyse précédente mais ton espérance fait que tu penses que les petites communautés peuvent encore remplacer la compétition par l’altruisme. Alors écoute Pablo Servigne, l’inventeur de la notion de collapsologie. Mais prépare ta réponse à ceux qui te diront : « Et que ferez-vous contre les pillards ? ».

Bleu

Tu avais le nez dans tes passions. Soudain tu as relevé la tête et tu paniques. Ton métier, comme ceux de tant d’autres, ne prépare pas notre avenir. Alors tu souhaites que les politiques imposent à tous la protection du vivant mettant au même niveau toutes les formes de vie. Alors tu peux entendre les arguments d’Aurélien Barreau. Tu croyais en la technique pilotée par les experts pour nous sauver. Tu n’y crois plus et tu sais que seule la foi en quelque chose de métaphysique peut mettre à bas le matérialisme qui nous détruit. Des politiques courageuses peuvent encore imposer des actions urgentes car une marge de manœuvre importante reste possible selon toi. C’est un point de vue que développe aujourd’hui Dominique Bourg. Que vas-tu dire à ceux qui te demanderont : « Et pourquoi les hommes politiques seraient plus éclairés que les populations ? ».

Les autres teintes (vert, jaune, orange ou rouge) envisagent autrement le collapse : 9 milliards d’habitants sur la planète… et pourquoi pas ? Cela va dépendre de nos actions !

Vert

Tu fais beaucoup d’efforts individuels depuis longtemps. Tu vois toujours le bon côté. Tu es de plus en plus inquiet mais tu vois autour de toi des collectivités, des entreprises, des hommes qui changent. Les bonnes pousses pourraient régénérer la forêt qui se meurt. Tu écoutes Cyril Dion comme tu as écouté Pierre Rabhi.

As-tu une réponse à ceux qui critiquent la collapsologie comme n'étant qu'une théorie.: « Cyril Dion dans le documentaire Demain offre un superbe greenwashing à Danone en laissant penser que la mission de telles entreprises pourrait être modifiée sans en modifier la propriété ni la taille » ?

Jaune

Tu sais que l’homme a besoin de se fabriquer des mythes collectifs pour s’unir. Tu penses que l’homme a besoin de visualiser par de la science-fiction des futurs possibles pour agir. Tu comprends les discours d’Arthur Keller. Quelle va être ta réponse à ceux qui affirmeront : « Les mythes se construisent sur des siècles » ?

Orange

Tu crois que tout peut changer. Tu sais qu’il faudra encadrer la propriété privée, réguler les marchés, orienter la finance, etc. Mais tu es courageux. Tu as déjà fait bouger des structures et le pot de terre a parfois gagné contre le pot de fer. Alors écoute Gaël Giraud qui affirmait récemment : « Rien n’est inéluctable. Les exemples sont nombreux où des humains, conscients de situations dramatiques, agissent pour rétablir la situation et limiter les conséquences prévisibles de leurs erreurs. Se sont associés des militants d’ONG – lanceurs d’alerte, témoins de la pertinence des actions entreprises –, des responsables d’État et d’agences internationales, qui ont orienté durablement des politiques publiques, et enfin des industriels, qui ont mis leurs capacités de financement et d’innovation au service de l’intérêt général ». As-tu des arguments pour ceux qui te diront : « La réforme n’a jamais gagné contre la cupidité et la violence qui dominent notre monde complexe. Les mauvaises entreprises chassent les bonnes » ?

Rouge

Tu crois que le collapse est déjà engagé et que l’on fonctionne peu à peu partout comme dans les camps de travail. Les chefs (0,01 %) remontent vers eux les richesses sans même mettre un pied dans les camps. Les zélés (20 %) organisent et profitent. Les dociles (70 %) pensent que rien ne peut changer. Les voués à disparaitre (10 %) permettent la soumission des dociles. Tu écoutes le vent des militants de l’insurrection qui ne peuvent parler puisque c’est puni sévèrement par la loi, il t’arrive d’en suivre quelques-uns comme Extinction Rebellion… Mais que vas-tu répondre à ceux qui te diront : « Toutes les insurrections finissent écrasées ou par la naissance de nouveaux dictateurs » ?

L’utopie nait des espérances. L’utopie majoritaire peut faire une nouvelle société si elle est viable. On le sait quand elle se heurte au réel. Aussi, l’espérance doit être pensée, expérimentée puis diffusée.

Maintenir nos sociétés telles qu’elles fonctionnent nous mènera, c’est aujourd’hui certain, dans le mur. Il n'y a vraiment plus d'espoir… comme il y a 80 ans dans l'Europe alors dirigée par les nazis et leurs collaborateurs. Pourtant, à cette époque-là, le Conseil National de la Résistance, dont les membres étaient aussi disparates dans leur espérance que les collapsologues d’aujourd’hui, a élaboré un programme, celui des « Jours Heureux ». Cette graine de résistance fut telle une graine de haricot magique et construisit nos solidarités d’après-guerre.

Quelle que soit ton espérance, l’heure est venue d’assumer ton pouvoir par le dialogue pour agir ensemble. Un autre monde est certain… Lequel est possible ? De quelle espérance veux-tu qu’il ait la couleur ?

SUR LE MÊME SUJET :

  1. Critique de la collapsologie Jeremie Cravatte
  2. Qui est Jeremie Cravatte?
  3. Adrastia
  4. Chroniques de l'Anthropcène
  5. Jean-Marc Jancovici
  6. Shift project
  7. Carbone 4
  8. Jared Diamond: Collapse une analyse des civilisations disparues
  9. Best of 2018 de nos articles sur l'effondrement
  10. Qui sont vraiment les collapsologues ?
  11. Qu’une société très injuste se casse la gueule, ça ne me dérange pas
  12. L'effondrement, nouvelle religion de l'humanité ?
  13. Les collapsologues sont-ils dangereux ?
  14. Un emballement catastrophique du climat serait possible dès 2°C de réchauffement
  15. Un collapsologue nous explique « pourquoi tout va s'effondrer
  16. Une fois qu'un écosystème s'effondre, on ne peut plus revenir en arrière
  17. Test : Quel collapsologue êtes-vous ?

 



Created: 23d ago
Changed: 21d ago
Visits: 22
Online: 0