Montauroux: Marie Blachère suite et pas fin....

La Salsa anticipation de la suite de Marie Blacjère et Grand Froid....

Inauguration en présence des élus Jean-Yves Huet maire de Montauroux et François Cavallier conseiller départemental

Nancy et Gérard sont les propriétaires de la boulangerie des Oliviers à Montauroux. Ce sont eux qui, dernièrement, sont montés au créneau pour dénoncer l'ouverture d'une enseigne "Marie Blachère" qui va certainement faire beaucoup de tort aux artisans boulangers de la plaine (une opinion de CG de Var Matin  partagée par son chef Pierre Johann NDLR voir plus loin).


Le couple d'artisans a ainsi décidé d'anticiper cette ouverture d'un géant du pain, synonyme de baisse de leur chiffre d'affaires.

Car ces deux boulangers sont des gens profondément gentils qui ne pouvaient se résigner à licencier leur personnel. Chose rare de nos jours.
Alors Nancy a eu une idée: ouvrir une autre enseigne, "La Cabane de Nancy", plus axée sur la petite restauration, les petits-déjeuners, sans oublier la vente de notre titre (comme à la boulangerie), ce qui va combler le vide laissé par la fermeture de la presse à Agora, laquelle manque tant au village.


Et ce n'est pas tout, car Nancy et Gérard sont des passionnés de salsa et ils ont décidé que cet endroit serait un lieu de rencontres pour les amateurs du genre. Et ça marche, car tous les vendredis soir, Olivier, professeur de salsa. prodigue ses cours, suivis d'une soirée à thème.

4 cours de salsa pour débutant - YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=vRvG0Bzvg5M
13 juil. 2015 - Ajouté par toutComment
4 cours de salsa pour débutant Dans notre canal général vous pourrez trouver tout ce que vous pouvez imaginer ...

Liste Salsa d'Olivier

https://salsa.faurax.fr/

Liste des soirées Salsa par ville, mise à jour en continu !


Il vaut mieux réserver !


Samedi soir avait lieu l'inauguration officielle de cet espace, en présence de Jean-Yves Huet, maire de Montauroux et François Cavalier, maire de Callian et conseiller départemental  venus apporter leur soutien à Nancy et Gérard. Vous  avez su faire face à de gros soucis suite à l'annonce d l'ouverture de Marie Blachère que malheureusement je n'ai pu empêcher, la loi ne me le permettant pas.. Vous avez rebondi de suite pour préserver les emploi de vos salariés, ce dont je vous félicite,  a déclaré Jean-Yves Huet, alors que François Cavallier  "C'est toujours une satisfaction que de voir une activité nouvelle se créer et une autre ne pas disparaître... Bravi pour votre courage et pour cette belle initiative pour le amateurs de salsa".


La Cabane de Nancy le plan Occidental Contact: 06.65.1 4.68.02.


Source: Christian Godet Var Matin 9/10/2017

Et Pierre Johann rédacteur en chef de Var Matin Draguignan y va aussi de son commentaire, sous le titre "Valses viennoises".


"Marie Blachere", ça sent le fournil à chaud tout le jour. La baguette à moins d'un euro et la tarte industrielle à cinq.  Avec son alter ego, "Grand Frais", au top dans son credo il est vrai, et jamais bien loin, ils font le bonheur du consommateur. Mais ils sont les fossoyeurs du petit commerce.


Dans la «boulange », la Marie, sous ses airs paysans, que l'on trousserait bien au lavoir, comme au bon vieux temps, est une mante religieuse impitoyable: une succursale peut fonctionner à perte pendant deux ans, en attendant de saigner tous les artisans alentours. A Montauroux, ces jeunes boulangers ont déjà payé le cercueil et la messe. Les autres suivront... Las !


Mais l'hallali est clamé sous les bons auspices d'élus qui, évidemment, prétendent ne rien pouvoir faire contre le capitalisme sauvage.  Et troquent le pain contre la salsa, en levant le verre... de l'amitié. L'honneur est sauf, donc. Santé!


Ces puissants, impuissants quand ça les arrange, méritent parfois... des pains.

Et voici la réaction de François Cavallier sur sa page FB ce jour 10/1/2017:

"Je ne suis pas la cible du billet, mais cela ne se voit guère parce qu’on mélange tout. Il y a dans le dossier Marie Blachère un volet urbanisme, qui est de la responsabilité de la commune de Montauroux. On peut faire grief à la commune de ne pas avoir su déjouer le dossier bien ficelé du groupe, mais pas faire croire qu’un maire peut choisir entre enseignes sympathiques ou antipathiques, parce qu’il y a a aussi une liberté d’entreprendre et qu’il est démagogique de faire croire que l’urbanisme est à la tête du client. On ne peut pas faire croisade contre la concurrence, mais il y a d’autres voies pour intervenir. En l’occurrence il y a aussi un volet départemental, parce que cette installation doit être compatible avec le fonctionnement de la route. C’est ma partie, et, à ce jour, les propositions du groupe n’ont pas satisfait la collectivité, qui n’a donc pas délivré d’autorisation. A ce jour, et à moins que le groupe en question ne fasse un très gros effort d’équipement, l’ouverture au public n’est pas possible. Pas sous l’étendard des petits contre le gros, mais dans l’exercice de ma compétence, que les boulangers concernés me reconnaissent depuis le premier jour. Non, je ne suis pas visé par ce billet, cela va sans dire pour son auteur, mais je crois que cela va encore mieux en le disant."

Alors! le groupe va aménager les accès à son site.... On y accédera en venant du carrefour Lerclerc; et on en sortira en se dirigeant vers le carrefour  Fondurane et le carrefour de la Barrière. Je comprends que le département n'aménagera pas la route pour un accès dédié à Marie Blachère... Mais je ne vois pas d'interdiction d'ouverture.

Enregistrer

Enregistrer



Created: 10/10/2017
Views: 115
Online: 0