Edit link:
Short link:

Le site de Fonsante revisité

Vu que la réhabilitation du site de Fonsante est d'actualité dans notre pays de Fayence, j'ai revisité le site aujourd'hui.

D'est en ouest, on a d'abord le site d'exploitation de l'ancienne mine modernisée à la fin des années 1960, puis exploitée jusqu'en 1987. Au total 1.8 Millions de tonnes de minerai  furent produites et commercialisées dans les industries de l'aluminium et de la sidérurgie. Avant 1968, le gisement avait été exploité à petite échelle de 1920 à 1968 - 350000 tonnes furent extraites; et auparavant à l'échelle artisanale pour les verreries et ateliers de céramique locaux comme fondant - abaissant la température de fusion des mélanges de minéraux utilisés(125000t furent extraites).

Sur le site de l'exploitation tel qu'il était en 1987, on avait le puits d'extraction, une station de concassage,  l'usine d'enrichissement du minerai, un bâtiment de stockage des concentrés, des ateliers, un quai de chargement expédition des concentrés, et les bureaux (voir cette image).

Le procédé de traitement du minerai après concassage, consistait à broyer fin (<150 microns) par des broyeurs à boulets avec de l'eau puis à passer la pulpe produite par ces broyeurs dans des bacs de flottation où grâce à l'addition de réactifs appropriés, les minéraux recherchés - carbonates de fluor - étaient gravimétriquement séparés  des minéraux non voulus dits stériles. Ici ce sont les flottants qui étaient récupérés avec une teneur en CaF2 de 97-98%, à partir d'un minerai n'en contenant que 47-49%. Les concentrés étaient filtrés séchés par filtres presses, et stockés dans un bâtiment couvert à côté de l'usine.

Les stériles extraits de la base des bacs de flottation, étaient conduits par voie hydraulique, vers une zone de stockage. C'est le vallon des charretiers plus à l'ouest qui fut choisi pour cela. Ce vallon fut comblé. Il est protégé par une digue d'enrochements construit le long du vallon d'est en ouest, et en limite ouest le long du  rû de Lenté. 3 piézomètres sont disposés pour permettre de s'assurer du bon drainage des eaux superficielles qui s'infiltrent dans les stériles. Le site des stériles de 7 hectares est actuellement occupé par un club d'aéromodélisme.

Entre les deux sites, mine à l'Est, stériles à l'ouest, il y a une sorte de noman's land occupé par le club de motocross. Vu de la mine, il s'agit de l'exutoire du vallon de Rocquaire où se collectaient les eaux servant à l'alimentation de l'usine d'enrichissement, grosse consommatrice d'eau.

On trouve à proximité du site des stériles, un panneau "eau impropre à tous usages". Ce n'est pas à cause de la mine; mais parce que ces eaux ont traversé des roches dont les minéraux présents l'ont rendue non potable et même non potabilisable par traitement. C'est la raison pour laquelle l'alimentation en eau potable de la mine était assurée par une conduite venant de Tanneron.

Il importe que la digue de protection des stériles soit maintenue en état pour que des stériles fins et chimiquement non neutres ne soient pas déversés dans le lac de Saint-Cassien.

Plus:

  1. Mes photos d'aujourd'hui 24 mars 2017
  2. Vue du site d'exploitation en 1987
  3. Vue google earth des sites 2014
  4. Carte topo des sites.
  5. Mémoire de la mine de Fonsante
  6. Mon dossier complet sur Fonsante

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer



Created: 24/03/2017
Changed: 04/08/2018
Visits: 258
Online: 0