Edit link:
Short link:

Insoumis à la dérive

Source les Echos DANIEL FORTIN / Rédacteur en chef Le 13/05 à 15:22

 

 

Le blocage des examens de partiels à Arcueil par une poignée de manifestants soutenus par La France Insoumise, ce vendredi, montre la médiocrité d'une opposition réduite à saisir la moindre opportunité pour exister.

Les images ont tourné en boucle tout le week-end. Celles de centaines d'étudiants de Nanterre venus passer leurs partiels de droit dans le centre d'examen d'Arcueil, dans le Val-de-Marne, et  empêchés d'entrer par une poignée de manifestants . Résultat, les examens ont été annulés. Autre image, celle du député de La France insoumise, Eric Coquerel, venu soutenir les bloqueurs puis se mettant en scène face aux caméras, larmoyant, pour avoir prétendument été visé par des tirs de gaz lacrymogènes déclenchés par la police.

Si la manipulation, vieille comme Mai 68, ne trompe personne, elle symbolise l'insigne médiocrité d'une opposition mélenchoniste pour qui la politique est avant tout celle du pire, et surtout pas de construire. Il n'a échappé à personne que l'impuissance de la gauche de la gauche à soulever les masses contre le pouvoir la radicalise de plus en plus, à la fois dans le discours et dans les actes. Incapable d'organiser « la convergence des luttes » qu'elle appelle en vain de ses voeux, déçue par le relatif échec de la grève à la SNCF comme par les  manifestations faméliques qu'elle s'efforce tant bien que mal d'organiser, elle en est réduite à saisir la moindre opportunité pour exister.

Les universités sont évidemment un terreau fertile, puisqu'il n'est pas difficile d'y trouver des relais parmi les groupuscules idéologisés qui la peuplent depuis toujours. Peu importe que le mouvement de contestation qui bloque çà et là plusieurs universités en France soit minoritaire dans l'opinion - y compris chez les jeunes, tous les sondages le montrent. Peu importe que soit ainsi prise en otage une population particulièrement fragile, ces milliers d'étudiants en quête d'un passeport pour la vie active, aujourd'hui les plus touchés en France par le chômage.

Si l'on veut un aperçu de la France dont rêvent Mélenchon et consorts, il suffit de se rendre dans ces simulacres de démocratie que sont les assemblées générales étudiantes, noyautées par des individus ultrapolitisés pour qui toute contestation est un crime durement réprimé. A vingt ans, l'immaturité reste une faiblesse acceptable. Ce n'est, hélas, pas l'âge moyen des députés de La France insoumise.

 

Daniel Fortin @dafortin 


Created: 14/05/2018
Visits: 28
Online: 1