Pastoralisme en pays de Fayence

Et si le pastoralisme,  l'élevage extensif d'ovins, de caprins et de bovins, était aussi la cause du changement climatique? C'est décoiffant ça!

Depuis longtemps j'ai lu des auteurs qui nous expliquent que le passage à l'agriculture - par la domestication des plantes et des animaux -  fut la première grande erreur de l'humanité. En voici un qui nous suggère que l'élevage en plein air contribuerait  au changement climatique;  qu'en devenant 100% végan  et en rendant les espaces d'élevage à la nature et à la biodiversité,  on absorberait tous les gaz à effet de serre émis depuis la révolution industrielle. Ainsi plus de changement climatique.  Voir l'article de George Monbiot



Created: 12 days ago
Views: 8
Online: 0