Commentaires à l'article de Pierre le Hir "La malédiction des anciennes mines d’uranium françaises"


Desman il y a 4 jours
Ça m'étonnerait que "le plafond autorisé pour le public sur une année entière soit 1 millisievert." En effet la seule exposition aux rayonnements naturels s'élève en moyenne en France à 2,4 millisieverts par an... Bref voilà encore un article pondu par un journaliste qui ne connaît rien au sujet. Malheureusement cela devient habituel pour les sujets scientifiques.

le sceptique il y a 5 jours
Dommage qu'ils noient les carrières, jadis on pouvait aller casser des cailloux dans les stériles et crassiers pour trouver des minéraux ou des fossiles. Dans les étangs artificiels, a-t-on fait des mesures biologiques sur le développement des oiseaux, poissons, amphibiens et invertébrés? Sur la faune benthique qui vit dans les sédiments dont on craint la dangerosité?


ALAIN LE COMTE il y a 5 jours
"Dans une clairière invitant au pique-nique, le plafond autorisé pour le public sur une année entière, soit 1 millisievert, serait atteint en un peu plus de trois jours." .... Si ce chiffre est exact, la dose reçue vaut 120 fois la norme admissible et ce n'est effectivement PAS ADMISSIBLE !!!

erbé il y a 6 jours
je voudrais qu'on m'explique. Il y avait de l'uranium depuis des millénaires, de la radioactivité bien sur, cette même radioactivité "qui sature les compteurs" était utilisée par les prospecteurs pour identifier les sites possible d'exploitation et cependant aucun problème sanitaire. Et c'est maintenant qu'on a extrait des milliers de tonne d'uranium il y aurait des problèmes? Lesquels SVP? des statistiques sanitaires SVP. M. Le Hir vous perdez votre crédibilité.


WPM il y a 6 jours
@erbé Une possible explication est que l'uranium était dilué et piégé dans des roches. L'extraction l'a concentré et rendu.


WPM il y a 6 jours
Oups.. Suite: " rendu libre".

7Famille il y a 4 jours
L'uranium a été extrait, il n'est donc plus présent dans les stériles.Mais les produits de désintégration (polonium,radium,..) eux se sont trouvé concentrés dans les stériles,ayant une demi vie plus courte,ils ont une activité plus grande. Relire l'histoire de la découverte du radium par marie Curie où après traitement de l'uranium elle se retrouvait avec beaucoup moins de matière mais avec une activité beaucoup plus intense.

Ektor il y a 6 jours
Encore un article de M. Le Hir au titre alarmiste digne de la pire presse à scandale. Quels sont les réels risques sanitaires dans ces zones sachant qu'un corps humain de 70 kg a une activité de 10 à 15000 bq? Seuls des nimby occidentaux repus peuvent s'inquiéter de ce genre de chose alors que leur style de vie génèrent tous les jours des conséquences négatives pour nombre de leur contemporains vivant sur d'autres continents.


Stop au nucléaire il y a 6 jours
Mais bien sûr ! Tout va très bien madame la Marquise … L'uranium n'a rien de dangereux, la radioactivité est naturelle (facile amalgame) et madame Curie est morte d'un accident de voiture… Les nucléaristes seront un jour traités comme il se doit , pour crime contre l'humanité… En attendant il faut au moins qu'ils fassent profil bas et cessent de raconter des inepties …

Ektor@Stop aux idioties il y a 6 jours
Nous ingérons et inhalons des éléments radioactifs présents naturellement dans l'écorce terrestre ou produits par les rayonnements cosmiques. Plus de la moitié de l'irradiation interne vient du potassium-40, qui pénètre dans l'organisme humain par ingestion. L'organisme humain contient également du carbone-14. Au total, huit mille atomes de potassium-40 et de carbone-14 se désintègrent par seconde dans notre corps : nous sommes nous-mêmes radioactifs.


Ektor@Stop aux idioties il y a 6 jours
Connaissez vous les doses ingérées par Mme Curie et celles auxquelles vous êtes exposé lors de vos radiographies dentaires ou autres? Et si le tiers monde commençait par juger ceux qui rejettent en quantité phénoménale du CO2 dans l'atmosphère sans se préoccuper des conséquences sur le climat? Regarder donc la poutre dans votre œil. Vous savez réfléchir?


7Famille il y a 6 jours
Ceux qui devraient arrêter de raconter des inepties ce sont les gens de votre espèce. L'uranium n'est dangereux que lorsqu'il est concentré son activité étant inversement proportionnelle à sa demie vie.Quant à Mme Curie bien malin celui qui pourrait déterminer les causes de sa leucémie entre la radioactivité et les rayons X qu'elle manipula en particuliers lors de la première guerre. Quand vous demandez un scanner êtes vous aussi pointilleux sur l'irradiation qui en résulte ?


Aimable il y a 6 jours
Ektor, en dehors de toute action humaine, le climat a changé bien des fois depuis la nuit des temps. On doit s'en préoccuper. Sauf conditions extrêmes, il n'empêche pas de vivre. Le plutonium 239 de l'industrie nucléaire (et autres radionucléides), à raison de quelques microgrammes dans les poumons, lui, ne nous laisse aucun espoir. Limiter la discussion au P 40 et C 14, et aux occasionnelles radiographies (certes parfois excessives) est d'une grande étroitesse. On peut de passer du mot "idiot".


Ektor@Aimable il y a 5 jours
Depuis la nuit des temps, la vie s'est développée dans un univers radioactif qui ne pose problème que dans certains cas extrêmes. Le RC laisse peut d'espoir à certaines populations et risque de générer des conflits d'ici quelques dizaines d'années. Se polariser ainsi contre le nucléaire civil est un luxe de nimby occidental inconscient intoxiqué par Le Hir. Le Pu 239, l'Yperite ou autre vous ne le croiserez qu'en cas de guerre, centrale nucléaire ou pas.


Aimable il y a 5 jours
Faux Ektor, vous n'avez jamais entendu qu'à deux reprises, depuis 1986, des réacteurs nucléaires ont explosé. Un travail titanesque et périlleux sur des décennies pour ne pas régler grand chose depuis. Drôle de choix de société. Des cas extrêmes qui en cachent d'autres, bien d'autres quand toute la planète sera nucléarisée. Les textes de Le Hir n'ont rien à voir avec les positions défendues. C'est à la surconsommation dans le quotidien de chacun qu'il faut d'abord s'en prendre. Point final......


Ektor@Aimable il y a 4 jours
L'anti-nucléaire le Hir détourne l'attention des vrais problèmes au profit de ses amitiés politiques. Étude IRSN: "Ces activités ont parfois été à l'origine d’une modification de l’état radiologique de l’environnement naturel. Cette modification peut être significative du point de vue de la mesure sans forcément l’être du point de vue sanitaire." http://www.irsn.fr/FR/connaissances/Environnement/expertises-locales/sites-miniers-uranium/Documents/irsn_mines-uranium_exposition-steriles-miniers.pdf


Taraxacum il y a 6 jours
je ne critiquerai que le "mauvais sortilège", a minima lourdingue, a maxima pléonasme. C'est la même chose sur le site de l'ancienne mine de tungstène de Salau (09), qui est menacé de... réouverture ! Avec l'habituelle bénédiction des pouvoirs publics. M. Le Hir, si vous alliez faire un tour à Allonnes, où une éolienne Vestas V2000 (de mémoire) a explosé le 6 juin dernier ? Des centaines de litres d'huile, des centaines de kgs de néodyme-dysprosium sur les blés de Beauce...


ALAIN LE COMTE il y a 5 jours
"Des centaines de litres d'huile, des centaines de kgs de néodyme-dysprosium sur les blés de Beauce..." .........Que je sache, ces produits ne sont pas radioactifs !!!


Taraxacum il y a 5 jours
A. Le Comte : nous parlons de pollution, quelle qu'elle soit. Vous n'allez pas écarter tte pollution qui ne serait pas radio-active ? Eliminez-vous Seveso, Minamata, Bophal ?


ALAIN LE COMTE il y a 4 jours
en aucun cas, évidemment, mais, là, il s'agissait de pollution radioactive ...


Ttld il y a 6 jours
Au fait , quels seront les nouveaux départements où ils veulent enfouir les déchets déjà ?


Ttld il y a 6 jours
L uranium 238 met 4,5 milliards d années pour perdre la moitié de sa radioactivité c est presque l âgé de la terre non ? bravo le nucléaire et Areva et le nouvel E P R il polluera combien de temps monsieur Hulot et l uranium il viendra d où d Afrique au nord du Mali non ?.. Bertholene et la forêt des phalanges étaient un super coin à champignons , un amis qui travaillait dans cette mine est mort a 40 ans du cancer bien sûr , des centrales pour éclairer les villes la nuit pauvre monde .....la dangerosité du nucléaire il y a 6 jours

Après ça on va encore entendre des nucléaristes nous déclarer que le nucléaire est une "énergie propre" ! Mais oui, mais oui… Ce déni de dangerosité est un crime !


En passant il y a 6 jours
Je ne vois pas en quoi la phrase « diminue de moitié au bout de 9 mrds d'années » est fausse. En déduire qu'elle est nulle après 9 mrds d'années revient à appliquer une loi de proportionnalité entre le temps et la radioactivité, qui n'est suggérée nulle part.


ALAIN LE COMTE il y a 5 jours
Il faut dire : "diminue de moitié en 4,5 milliards d'années" ...En 9 milliards d'année, la radioactivité aura diminué des 3/4 (75 %) et il en restera donc 25 % ... (voir cours 1ére S)


7Famille il y a 6 jours
Sauf à avoir recouvert le fond du bassin avec une couverture étanche (très peu probable) il est surprenant de lire que la lame d'eau a pour but d'empêcher le gaz Radon de s'échapper. Toujours plus facile de faire du sensationnel avec des nombres de becquerel de mSievert de tonne de milliard d'années que de s'astreindre à un peu de rigueur scientifique et de pédagogie objective.


flbe il y a 6 jours
Votre article pourrait également revenir sur la radioactivité naturelle dans les régions granitiques, et sur le fait que des millions de gens (iran, inde) vivent dans des régions naturellement radioactive (bien supérieur à 1msv/an sans aucune conséquence sur la santé. Sans oublier les habitants des hauts plateaux (rayons cosmiques), pilotes d'avion etc... Texte anxiogène et partisans.


Araucarias il y a 6 jours
Certains de ces éléments radioactifs, dénommés trompeusement "stériles" ont même été fourgués jusque dans le bâtiment. Comme l'affaire de l'école de Bessines, révélée (1994) à la suite d'une demande d'étude (réalisée par le laboratoire de la Criirad) de l'ex-Conseil Régional du Limousin et du Conseil Général de la Haute-Vienne. Ces dits "stériles" avec des teneurs d'éléments radioactifs 10 à 20 fois plus élevée, voire plus, que celles des roches courantes de la région.

 

Pas mal ! il y a 6 jours

+ 1

Ektor@Araucarias il y a 6 jours
Pouvez vous nous en dire plus sur les doses, les conséquences sanitaires...?

Concurrence il y a 6 jours
L'usage des déchets comme matériaux de remblai ou routiers, comme c'est le cas actuellement des résidus de combustion des usines d'incinération ou des boues polluées, par exemple de Monaco doit être bien réfléchi. Il est parfois préférable, même si c'est plus cher, de concentrer en centre d'enfouissement technique les déchets dangereux, soit par leur radioactivité, soit par la dioxine ou encore par les métaux lourds. Leur dissémination a des conséquences problématiques.

Les déchets comme normalité il y a 5 jours
Sauf que les déchets nucléaires sont actifs eux pendant quelques centaines de siècles…

Aimable il y a 6 jours
Loi de décroissance radioactive : cela fait des années que je ne cesse de rappeler cette énorme erreur qui apparaît dans tous les médias.

ALAIN LE COMTE il y a 5 jours
Elle s'enseigne en 1ére S au lycée ....

Aimable il y a 6 jours
"la radioactivité de l’U 238 diminue de moitié au bout de 4,5 mrds d’années". M. Le Hir, vous donnez à penser qu'elle est nulle au bout de 9 mrds d'années. Non, elle diminue de moitié TOUS les 4,5 mrds d'années. Ce n'est pas du tout la même chose, même si pour l'U 138 cela ne change rien pour nous qui aurons disparu de la Terre. Mais, faire le raccourci pour un nucléide, césium 137, dont la mal dite "demi-vie" est 30 ans, induit totalement en erreur (loi de décroissance radioactive unique).

Aimable il y a 6 jours
Erratum : lire "même si pour l'U 238".



Created: 11/08/2017
Views: 37
Online: 0